Le layering minimaliste (oui c’est possible !)

millefeuille minimaliste, layering minimaliste, beauté minimaliste

J’en vois déjà certaines se gratter la tête en se demandant, mais c’est quoi le layering ?

Pour celles qui connaissent cette méthode de soin du visage, je les vois aussi se demander, mais comment est-ce compatible avec une salle de bain minimaliste ?

Reprenons les choses depuis le début. Dans cet article, je vous explique ce qu’est le layering et comment je continue à le pratiquer tout en ayant réduit le nombre de produits que j’utilise.

 

Le layering minimaliste et moi

Le layering est une méthode de soin du visage qui vient d’Asie et qui consiste à appliquer successivement différents soins dans un ordre bien précis.

J’ai découvert cette technique grâce au blog Les Chroniques de Sonia (qui l’a rebaptisé Millefeuille) et j’ai tout de suite été conquise. Les étapes du layering peuvent être légèrement différentes d’un blog à un autre. Ici je les reprendrai telles que je les ai découvertes sur le blog de Sonia.

La base de cette technique repose sur le double nettoyage du visage afin de préparer la peau à recevoir les soins des autres étapes. Et selon moi, c’est aussi une façon de prendre du temps pour soi. Surtout le soir, c’est un moment de détente et de soin qui est très agréable, et que je ne zappe que très rarement tellement j’apprécie ce petit rituel !

Lorsque j’ai voulu minimaliser ma salle de bain, l’objectif était d’avoir moins de produits. Moins de produits dans ma salle de bain, mais aussi sur ma peau. Je souhaite éliminer au maximum tous les dérivés du pétrole, les parfums, les perturbateurs endocriniens… toutes ces cochonneries qui sont aujourd’hui dans beaucoup de produits cosmétiques, cachés derrière des noms savants indéchiffrables.

Mais il n’étais pas question pour autant d’arrêter ma routine millefeuille que j’apprécie beaucoup. Il m’a donc fallu trouver comment faire du layering minimaliste !

Au moment où j’écris cet article, j’ai trouvé un équilibre qui me convient bien. J’ai constitué une bonne base avec des produits multifonctions, bio pour la plupart. Je continue de me bichonner avec le layering et j’ai diminué le nombre de produits que je me mets sur la peau.

Laissez-moi vous raconter plus en détail en quoi consiste ma routine layering minimaliste !

 

Étape 1 – Démaquillage à l’huile

Cette étape est à faire le soir uniquement, pour enlever le maquillage essentiellement. Cependant, même si vous ne vous maquillez pas, cette étape est très importante, en particulier si vous vivez en ville (à cause de la pollution).

L’huile permet de dissoudre le maquillage et la crasse accumulés sur le visage. En se massant le visage à l’huile, on décolle tout ce qui doit être décollé bien mieux qu’avec un lait démaquillant ou une eau micellaire.

En plus, avantage non négligeable, avec cette technique, on pratique un massage du visage. Le démaquillage devient un moment de bien être ! Et ces massages permettent de faire circuler le sang, stimulent les muscles, c’est un soin à part entière !

Pour effectuer les massages, vous pouvez vous inspirer des images ci-dessous.

 

massage visage à l'huile, mille feuille visage, layering minimaliste

Photo : Les Chroniques de Sonia

 

Pour un layering minimaliste et bio, choisissez une huile végétale bio, vierge, première pression à froid. Et préférez un contenant en verre pour conserver votre huile.

Pour réaliser cette étape, j’utilise de l’huile de jojoba. Elle convient très bien pour les peaux mixtes à grasses comme la mienne.

 

Étape 2 – Savonnage

Cette étape permet d’éliminer correctement l’huile et toutes les impuretés qui auront été décollées lors du massage de l’étape 1.

Le matin, le savonnage permet également d’éliminer la transpiration, la poussière et le sébum accumulés pendant la nuit.

Mais il n’est pas question de décaper la peau ! Juste de la nettoyer en douceur.

J’ai appris que l’excès de sébum, que nous sommes nombreuses à avoir, peut être un signe de déshydratation de la peau ! Il est donc particulièrement important de ne pas utiliser un savon trop agressif qui pourrait dessécher encore plus la peau et donc aggraver le problème.

Pour cette étape, j’utilise donc un savon sur-gras. Le même que j’utilise pour me laver sous la douche, tout simplement.

 

layering minimliste savon, millefeuille minimaliste savon, beauté minimaliste

Gel douche surgras Rogé Cavaillès. Non bio, certes… je cherche encore son remplaçant !

 

Si vous vous lavez au Tahiti douche, il vaut mieux choisir un savon plus doux pour votre visage !

 

Étape 3 – La lotion

Cette étape permet d’éliminer le calcaire qui est resté sur la peau suite au savonnage.

C’est aussi l’occasion d’introduire des soins spécifiques comme l’hydratation, l’anti-âge, tonifier, apaiser etc.

J’ai choisi d’utiliser une eau florale bio de lavande. Elle se présente en spray, ce qui me permet de l’utiliser sans avoir besoin de coton pour l’appliquer.

J’en vaporise quelques pschitt sur le visage que j’essuie doucement avec une serviette.

 

Layering minimaliste lotion, millefeuille minimaliste lotion

Eau florale de lavande

 

Étape 4 – Le sérum

Un sérum est un soin très concentré en actifs qui va cibler un problème bien précis (déshydratation, acné, pigmentation, rides etc.).

Dans mon cas, c’est l’hydratation qui me manque. A cette étape j’utilise soit du gel d’aloe vera, soit un pschitt d’eau florale de lavande que je n’essuie pas cette fois-ci.

J’alterne en fonction de mon humeur, et puis aussi parce que je n’ai pas encore déterminé lequel de ces deux produits je préfère.

 

millefeuille minimaliste, layering minimaliste sérum

Gel d’Aloe Vera

 

Étape 5 – Crème de jour / de nuit

Cette étape est très importante, il ne faut surtout pas la zapper. Le sérum utilisé à l’étape précédente n’est pas suffisant pour nourrir la peau en profondeur.

Ici j’ai choisi d’utiliser de l’huile de jojoba. Oui oui, vous avez bien lu, je me met de l’huile sur le visage !

Je l’applique tout de suite après l’eau florale ou le gel d’aloe sans attendre qu’ils soient absorbés par la peau. Cela permet de créer une sorte d’émulsion directement sur la peau (le mélange de l’huile et de l’eau). C’est très agréable au toucher et cela permet à l’huile de pénétrer plus facilement dans la peau.

 

mille feuille minimaliste huile, layering minimaliste huile

Huile de jojoba

 

Alors, non je n’ai pas la peau grasse après avoir appliqué de l’huile ! Au contraire, je trouve que ma peau se porte parfaitement depuis que j’utilise l’huile de jojoba matin et soir.

Il existe de nombreuses huiles végétales qui peuvent être utilisées pour les différents type de peau. Ce qui a guidé mon choix c’est essentiellement le fait que l’huile de jojoba n’est pas comédogène.

C’est un critère primordial pour moi dans le choix des soins visage.

J’étais tombée sur un article traitant des huiles végétales sur le site Oleassence.fr, je vous mets le lien ici si vous voulez approfondir le sujet.

 

Étape 6 – Contour des yeux

Il ne faut pas négliger cette partie du visage qui est très fragile et qui marque bien plus facilement.

Lorsque j’utilise de l’aloe vera à l’étape 4, je l’utilise aussi en contour des yeux.

Je dépose du gel d’aloe sur mon visage et lorsque je masse pour le répartir, je tire la matière jusque sur le contour des yeux avec mon annulaire.

Si c’est de l’eau florale que j’ai utilisé à l’étape 4, je vais appliquer la même technique mais avec l’huile hydratante de l’étape 5.

 

Et voila !

Donc si on résume, les produits que j’utilise sont :

  • de l’huile de jojoba
  • un savon sur-gras (qui me sert aussi pour le corps)
  • de l’eau florale de lavande
  • du gel d’aloe vera (que j’utilise aussi pour le corps)

 

layering minimaliste, millefeuille minimaliste, soin beauté minimaliste

Les produits de ma routine millefeuille minimaliste

 

Si je compare à avant où j’avais : une huile de démaquillage, un savon spécial visage, une lotion, un sérum, une crème de jour, une crème de nuit, une crème contour des yeux… Je suis contente d’avoir pu aboutir à ce layering minimaliste ! J’ai gardé le plaisir du rituel et je me suis débarrassée du superflu.

Et je ne sais pas si vous avez noté, mais cette méthode permet également de ne pas utiliser de cotons.

Cela fait maintenant des années que je n’ai pas acheté de cotons à démaquiller. Mon porte monnaie et la planète me disent merci !

Notez bien qu’il peut arriver que je n’ai ni le temps ni l’envie de faire toutes les étapes du mille-feuille. Si vous êtes dans cette situation, j’avais écrit cet article dans lequel je détaille les 3 gestes indispensables pour avoir une jolie peau. Parce que le layering n’est pas la seule solution pour bien prendre soin de soi !

 

Quelle est votre routine de soins ? Plutôt pressée ou adepte du soin cocooning type mille-feuille ? Venez partager en commentaire vos routines beauté, et vos astuces minimalistes !

Laisser un commentaire 0 commentaires