C'est quoi une garde-robe capsule ? | Révélez Votre Image

C’est quoi une garde-robe capsule ?

Le minimalisme est une notion qui est parfois mal perçue. Lorsqu’on parle de garde-robe capsule ou minimaliste, on imagine souvent très peu de vêtements dans des tons beige, gris, taupe… Un style très épuré, à la limite de l’ennuyeux…

Dans cet article, j’avais envie de vous donner mon point de vue sur ce qu’est une garde-robe capsule à travers 3 axes qui sont :

  • le nombre de pièces
  • les couleurs
  • le style

Sur chacun de ces aspects, je vous donne également un petit aperçu de ma propre penderie au moment où j’écris ces lignes.

Notez que ma penderie ne peut pas encore être qualifiée de minimaliste, du moins pas à mes yeux. Je sens que j’ai encore un petit peu trop de vêtements, mais je sens aussi que je suis proche du but. Suffisamment en tout cas pour me sentir légitime à vous donner aujourd’hui mon avis sur le sujet.

1 – Combien de pièces dans une garde-robe capsule ?

Qui dit garde-robe minimaliste, dit évidemment petit nombre de vêtements. Mais combien exactement ?

Lorsqu’on s’intéresse au sujet et qu’on regarde sur le web, il y a des nombres « magiques » qui ressortent. Le plus souvent autour de 30. Il y a par exemple le projet 333 qui propose d’utiliser 33 pièces de vêtements (accessoires et chaussures comprises, hors sous-vêtements) sur 3 mois.

Lors de mes recherches, j’étais aussi tombée sur le blog Un-Fancy. Caroline, l’auteure du blog, se constitue des garde-robe capsules de 37 pièces chaque saison.

Photo : Project 333 (du blog Be more with less)

Dans des positions un peu plus extrêmes, il y certaines personnes qui sont très à l’aise avec seulement une dizaine de pièces. Je pense à Bea Johnson du blog Zero Waste ou encore à Dead Fleurette (dont le blog existe toujours mais qui n’est plus mis à jour).

De mon point de vue, j’ai du mal à imaginer qu’il y ait un nombre de vêtements idéal à respecter absolument. Nous sommes toutes et tous différents. La notion de manque et de trop plein est tellement subjective.

Il est important de se faire confiance et d’écouter son ressenti.

Si vous sentez qu’avoir un nombre de pièces pose un cadre qui vous rassure, suivez votre intuition. Mais ne vous imposez pas des contraintes trop dures que vous aurez du mal à respecter.

Combien de pièces dans ma penderie ?

Je ne sais pas combien j’ai de vêtements dans ma garde-robe, je ne les ai pas comptés et je ne le ferai pas. En tout cas, pas dans l’immédiat.

Ma penderie contient tous mes vêtements (été, hiver, demi-saison, occasions spéciales). Ils sont classés, et bien rangés, mais cela donne tout de même l’impression qu’il y en a encore beaucoup.

Il y a encore dans ma penderie des vêtements que je porte rarement voire pas du tout. Mais ils sont désormais très très minoritaires. Ils ne me cachent plus ceux que j’aime et que je mets régulièrement.

Je sais que j’en ai encore trop, mais je sens que j’approche de mon nombre idéal.

J’ai fait plusieurs séances de tri ces dernières années. Depuis que j’ai commencé à assainir ma garde-robe, j’ai bien dû en éliminer pas loin de 80%. Je n’ai plus besoin de tout sortir et de tout trier d’un coup. J’en suis au stade où j’élimine de temps en temps quelques pièces en trop.

Pour éviter de me faire à nouveau envahir, je pratique le « one in, one out ». Cela signifie que pour chaque vêtement que j’achète et qui entre dans ma penderie, il y en a un dont je me débarrasse et qui sort de mon armoire. Généralement à cette occasion, ce n’est pas un mais souvent 2 ou 3 vêtements qui partent d’un coup pour un qui rentre.

2 – Les couleurs dans une garde-robe capsule

On imagine souvent une penderie minimaliste avec essentiellement du beige, du gris, et du bleu jean pour la couleur.

Les images qu’on trouve sur internet alimentent grandement cette représentation. Et il est vrai que le minimalisme en dehors de la mode (dans la déco, le design, le maquillage…) est souvent associé à ce qui est épuré, zen, et donc peu coloré.

Bien sûr que les couleurs neutres telles que le blanc, le beige, le taupe, le gris etc. sont importantes pour constituer une garde-robe facile à vivre.

Mais si on tombe dans l’excès, on risque de s’ennuyer soi-même.

A ce sujet, je me souviens d’un post de Caroline du blog Un-fancy. C’était il y a longtemps, je ne suis pas sûre de pouvoir le retrouver et mettre le lien, mais voici un résumé tel que je m’en souviens.

Dans ce post elle faisait le bilan de la saison passée et de la capsule de 37 vêtements qu’elle avait portés sur cette période. Elle avait volontairement choisi uniquement des pièces de couleurs neutres. Mais au bout des 3 mois, elle observait que l’absence de toute pointe de couleur lui avait pesé. Et elle avait hâte de constituer sa prochaine capsule et de réintroduire un peu de couleurs.

Si vous regardez ses photos, vous remarquerez qu’elle a tendance à porter beaucoup de couleurs neutres…

Tenues minimalistes, garde-robe capsule, Un-Fancy

Photo : collage par tea cups and things de photos du blog Un-Fancy

Cet article m’avait frappé à l’époque. Même une personne qui est pourtant habituée à porter essentiellement des couleurs neutres peut difficilement se passer de couleurs dans sa garde-robe.

Une penderie minimaliste ne contient pas que du gris, du noir et du beige. Au contraire ! Pour composer des tenues différentes, qui ont du style, pour apporter de la variété, il est important d’arriver à un bon équilibre couleur neutre / couleur (généralement 30% / 70% mais là encore, à vous de trouver votre équilibre).

Quelles couleurs dans ma penderie ?

Compte tenu de ma carnation, je suis mieux mise en valeur par les couleurs chaudes du printemps et en particulier celles autour de l’orange (corail, camel, rose saumon, chocolat etc.). J’aime aussi beaucoup le kaki et les motifs fleuris.

J’ai donc pas mal de hauts dans les tons rose, corail. Des jupes à motifs fleuris et des vestes colorées.

En ce qui concerne les couleurs neutres, je suis super fan des hauts blancs (tee-shirt, blouse, chemisier…), là je sais que j’abuse un peu, je n’ai pas besoin de tant… J’inclue le jean dans les couleurs neutres : j’en possède quelques-uns. J’arrive à restreindre le nombre de jeans à un par coupe (1 bootcut, 1 slim, 1 droit…).

Par ailleurs, je suis en train d’éliminer petit à petit un maximum de noir de ma garde-robe, il me reste encore quelques jupes et vestes noires, mais plus qu’un tee-shirt noir et un slim noir !

Le ratio 30% couleur pour 70% de couleurs neutres est plus ou moins respecté. Je porte plus facilement la couleur en bas (avec des jupes fleuries ou des pantalons colorés) ou en vestes.

3 – Peut-on avoir du style avec une garde-robe capsule ?

Comme pour la couleur, lorsqu’on pense minimalisme en termes de style, on imagine des coupes très simples, un style très épuré.

Mais garde-robe minimaliste ne signifie pas style minimaliste ! Un très bon exemple de ce principe est la blogueuse Balibulle. Elle a merveilleusement mis en application les principes de la garde-robe capsule sans pour autant remettre en cause son style rock/bohème.

Garde-robe capsule, Balibulle

Photos : Balibulle

Bien sûr, lorsqu’on est dans une démarche de minimalisme et de simplicité, c’est une tendance naturelle d’aller vers des vêtements plus simples, plus basiques.

Et là encore, il faut éviter de tomber dans l’excès. Les basiques sont là pour mettre en valeur les vêtements plus travaillés, les pièces fortes. Tout comme les couleurs neutres sont là pour faire ressortir les pièces colorées.

Ce sont les pièces plus marquées en style, les vêtements colorés, qui vont signer votre style personnel. Ne les négligez pas !

Il n’est pas question de passer inaperçue ou de ressembler à madame tout le monde… Alléger son dressing, ce n’est pas renoncer au style et négliger son image !

J’insiste souvent sur l’importance des accessoires car ils sont incroyablement utiles pour finir une tenue et marquer un style. Dans le cadre d’une penderie minimaliste, ils sont tout particulièrement indispensables.

Quel style dans ma penderie ?

Je n’ai pas de marinière ni de trench ! J’ai deux robes noires que je porte rarement car en ce moment je suis plutôt jupe ou pantalon que robe… Certains « basiques » intemporels ne sont pas pour moi, tout simplement !

En revanche, je le disais plus haut, j’ai des tee-shirts blancs et des jeans que je porte très souvent.

Par ailleurs, j’aime beaucoup (BEAUCOUP !!) les vestes. J’en ai plusieurs de « sages » pour contrebalancer la couleur et les motifs que je porte en bas. Mais petit à petit, j’en intègre des un peu plus originales pour porter avec mes jeans et varier les styles.

Côté accessoires, je porte plus facilement des colliers, mais il y en a peu qui trouvent grâce à mes yeux ! C’est pour moi un accessoire parfait pour finir une tenue.

Je n’accumule plus les sacs à main, mais je choisis soigneusement celui qui m’accompagnera à chaque saison.

Je n’ai pas un style minimaliste, je dirais plutôt féminin, moderne, avec une base classique tout de même !

Pour conclure

Je sais que le minimalisme peut faire peur, surtout au niveau de la garde-robe (peur du manque, de la monotonie, de l’ennui sur le long terme…). J’espère avoir levé quelques-unes des croyances et des idées reçues avec cet article.

Une garde-robe capsule, ce n’est pas avoir trois tee-shirts blanc-gris-beige, un jean et un trench !

C’est surtout une façon d’aborder sa garde-robe de façon réfléchie et cohérente.

Constituer sa garde-robe minimaliste, c’est un cheminement qui permet d’affiner son style. Dans ce processus, on réfléchit à l’image que l’on veut donner de soi et comment l’exprimer au mieux à travers un nombre restreint de vêtements.

C’est aussi un vrai gain de temps et d’énergie au quotidien, mais ça, ce sera l’objet d’un prochain article !

Et vous ? Êtes-vous êtes familière avec le concept de minimalisme ? Qu’est-ce que cela vous évoque par rapport à votre garde-robe ?

Laisser un commentaire 2 commentaires