Faire le tri dans sa penderie 1/3 : quoi éliminer, quoi garder | Révélez Votre Image
2

Faire le tri dans sa penderie 1/3 : quoi éliminer, quoi garder

Je suis sûre que vous avez des vêtements qui squattent votre penderie sans pour autant être portés régulièrement… Mais avez-vous conscience qu’en plus de prendre de la place pour rien, ces vêtements véhiculent des messages négatifs chaque fois que vous cherchez à vous habiller ?

Avez-vous vraiment besoin de ressentir de la culpabilité de ne jamais porter des vêtements pour lesquels vous avez payé parfois très cher, ou bien ces cadeaux qu’on vous a offerts ? Ou bien la frustration d’avoir une armoire pleine et de se sentir malgré tout limitée dans ses choix ? Ou encore le découragement face un manque d’inspiration ?

Quel intérêt avez-vous à garder tous ces vêtements qui ne vous apportent aucune joie ? Pire, qui culpabilisent, qui frustrent, qui découragent ?

On est d’accord, il n’y a aucun intérêt. Alors aujourd’hui, on fait le ménage, le grand tri : on élimine les envahisseurs et on ne garde que le meilleur !

 

Enlevez de votre penderie tout ce qui n’y a pas sa place

1 – Les vieilleries

Les vêtements abimés, troués, tachés, délavés… : à la poubelle ! Pas de pitié. Même pour trainer à la maison, vous méritez mieux que des guenilles !

Et n’oubliez pas ce pull bouloché, ce tee-shirt blanc jauni sous les bras, ce chemisier à la couleur délavée… Ils ne vous mettent pas en valeur et ne vous méritent pas !

Gardez éventuellement une ou deux tenues pour le bricolage ou le ménage, mais pas plus !

 

Photo : Femme Actuelle

Photo : Femme Actuelle

 

2 – Les jamais portés

Si vous avez dans votre armoire des vêtements que vous n’arrivez pas à porter car ils sont inconfortables, mal taillés, pas votre style : je vous conseille de les donner, à une copine, à Emmaüs, à qui vous voulez… mais faites les sortir de chez vous. Parfois ce sont des cadeaux, d’autres fois ce sont des vêtements que l’on a payé cher. Ils ont parfois même encore l’étiquette avec le prix !

Inutile de garder ces sources de culpabilité, de frustration. Je vous promets que vous vous sentirez beaucoup plus légère si vous vous en débarrassez !

 

♦ Le cas des cadeaux

Il est souvent délicat de se séparer d’un cadeau qui ne plait pas. Madame culpabilité pointe le bout de son nez et on se dit que ça ne se fait pas de se débarrasser d’un cadeau.

Tout d’abord, il ne faut pas faire d’amalgame : ne pas aimer un cadeau ne signifie pas que vous n’aimez pas la personne qui vous l’a offert ! Que cette personne soit votre ami / grand-mère / collègue… cela signifie simplement que vous n’avez pas les mêmes goûts, c’est très différent.

L’objectif de votre ami /grand-mère / collègue… était de vous faire plaisir. Il ou elle s’est trompé, il n’y a pas mort d’homme !

Vous n’avez pas osé le dire sur le moment, ou bien vous vous en êtes aperçu trop tard. C’est du passé, inutile de se morfondre sur ce qu’on aurait dû dire ou faire. On ne peut pas rejouer le passé en revanche on peut agir sur le présent et le futur.

Au présent, vous faites sortir le vêtement de votre armoire, et au futur vous discutez avec votre ami / grand-mère / collègue… pour lui faire passer le message que vous préféreriez un livre, une boite de chocolat, ou un bon d’achat la prochaine fois.

 

Photo : Elle

Photo : Elle

 

♦ Le cas du vêtement payé très cher

Si on a mis beaucoup d’argent dans un vêtement et qu’au final on se rend compte qu’il ne nous convient pas, on a parfois du mal à s’en débarrasser car c’est un peu comme si on jetait de l’argent ou un objet précieux… C’est tout à fait compréhensible.

Mais qu’est-ce que cela apporte de plus de le conserver ? On essaie de se convaincre qu’on n’a pas fait un si mauvais achat. On se dit qu’un jour peut-être on arrivera à le porter… avec les bonnes chaussures (qu’on n’a pas encore trouvées), pour une occasion particulière (mais étrangement quand l’occasion arrive, on trouve une bonne excuse pour porter autre chose), etc.

Et si on arrêtait de se mentir ? Mettez le vêtement en dépôt vente, offrez-le, mais ne le gardez pas, il ne vous est d’aucune utilité. Le voir au quotidien, ou même savoir qu’il est là quelque part ne fait que vous rappeler que vous avez dépensé de l’argent pour rien. Alors que si vous le donnez/vendez, vous aurez la satisfaction d’avoir fait plaisir à quelqu’un !

 

3 – Les pas portables en l’état

Avez-vous dans votre armoire des vêtements que vous ne pouvez pas porter, mais qui restent là malgré tout ? Votre armoire n’est pas un lieu de stockage pour des vêtements non portables. Ils occupent de la place pour rien !

 

♦ Besoin d’un nettoyage ou d’une retouche

Vous ne mettez plus cette veste car il lui manque un bouton et vous n’avez pas encore pris le temps de le recoudre, ou bien ce pantalon serait parfait mais l’ourlet que vous deviez faire n’est toujours pas fait, votre manteau aurait besoin d’un petit tour au pressing donc en attendant vous en portez un autre…

Tous ces vêtements que vous ne pouvez pas porter immédiatement car ils ont besoin d’une intervention (pressing, couture, retouche) : mettez-les à part également, ils ne sont pas portables en l’état et n’ont donc rien à faire dans votre armoire. Et faites en sorte de vous en occuper au plus vite, sinon vous ne faites que déplacer le problème…

 

Photo du film : Sex and the city

 

♦ Les trop grands / trop petits

Vous êtes une habituée du yoyo entre plusieurs tailles ? Ne gardez que les vêtements qui vous vont avec le poids que vous faites aujourd’hui. Rangez à part ceux qui ne sont pas à votre taille, vous les ressortirez quand vous aurez perdu / pris du poids.

Votre poids est stable depuis plusieurs années mais vous gardez les vêtements d’avant votre prise / perte de poids ? Il est parfois difficile d’accepter son apparence suite à un brusque changement corporel, mais le fait de garder des anciens vêtements qui ne sont plus à votre taille vous retient dans le passé et vous empêche de regarder de l’avant. Soyez courageuse et débarrassez-vous de ces reliquats du passé. C’est aussi un geste symbolique important pour vous aider à mieux accepter votre nouveau corps.

 

Et ça, je garde ?

Suite à ce tri, vous avez peut-être éliminé 80% de votre penderie voire plus… Il ne devrait rester que des vêtements que vous aimez, en bon état, que vous portez régulièrement et avec plaisir.

 

Photo du film : 30 ans sinon rien

 

Vous pouvez aussi avoir dans cette catégorie des vêtements qui ne servent que pour des occasions spéciales (tenues de soirées, tailleur pour avoir un look professionnel, tenues de sport…) Si vous pouvez citer deux occasions récentes que vous avez eu de les porter et si vous pouvez penser à deux occasions dans un avenir proche, il est certain que ces vêtements ont leur place dans votre dressing.

En revanche, si ce sont des souvenirs d’une vie passée ou bien si vous les avez achetés en vue d’une occasion qui ne s’est pas présentée et qui a peu de chances de se présenter bientôt, il serait plus sage de ne pas les garder.

Si vraiment tout est à éliminer, ne gardez que l’indispensable pour avoir de quoi vous habiller pour les jours à venir. Et planifiez votre future garde-robe avant de vous lancer à l’assaut des boutiques. Un prochain article sur ce sujet arrive très bientôt 😉

 

Vous l’aurez compris, l’objectif n’est pas forcément de jeter ou donner tout ce que vous ne mettez pas. L’objectif est de désencombrer, de faire sortir de chez vous tout ce qui n’y plus sa place. De faire sortir de votre armoire ce qui n’est pas portable immédiatement. De vous alléger de tous ces sentiments négatifs qui envahissent votre dressing.

Ne gardez à portée de main que les vêtements que vous portez réellement, ceux dans lesquels vous vous sentez bien, vous vous sentez vous, ceux qui sont vraiment votre style.

 

Dites-moi dans les commentaires si cette liste vous inspire ? Avez-vous repéré dans votre penderie des vêtements qui n’y ont pas leur place ?

Laisser un commentaire 2 commentaires