Qui je suis | Révélez Votre Image

Bonjour et bienvenue !

Permettez-moi de me présenter : je suis Orianna Perru.

Sur ce blog, je partage mes réflexions et mes conseils sur la (très large) thématique de l’image de soi.

Voici un bout de mon histoire. D’où je viens, ce qui m’a façonnée en tant que personne, mon parcours, mes convictions…

Une petite fille qui se rêvait princesse

Petite fille bien sage, bonne élève, timide et introvertie. A l’école je faisais mes devoirs, j’apprenais mes leçons, j’avais de très bonnes notes, je ne faisais pas de vagues.

Et même si j’avais l’étiquette de la fille « intelligente », « première de la classe », mon physique était un sujet de discussions ! Très petite, très menue (pour ne pas dire très maigre) et la peau très blanche, je n’étais pas du tout la jolie de service, et on me le faisait savoir ! Aussi bien à l’école qu’en famille…

Et pourtant je rêvais d’être la jolie princesse dont le prince tombe amoureux !

Je multipliais les efforts pour être belle. Je dévorais les magazines féminins, je connaissais les meilleurs trucs et astuces pour être plus jolie, plus féminine. Je passais des heures à rêver devant les tenues du catalogue La Redoute !

J’économisais pour faire les boutiques et m’acheter toujours plus de vêtements, en cherchant désespérément celui qui changerait tout. Je cherchais ma baguette magique qui me transformerais radicalement. Je courais après ma robe de Cendrillon pour être enfin la plus belle !

Je voulais tellement être aimée, connaître cet amour qui est réservé aux princesses, aux jolies filles…

J’admirais les autres filles qui savaient prendre leur place, briller dans un groupe… Je prenais comme une fatalité le fait que ce ne soit pas à ma portée.

La vie d’une autre

Alors j’ai laissé la vie décider à ma place. J’ai enchainé les non choix. J’ai suivi sagement les rails.

Je ne savais pas ce que je voulais, je n’avais pas vraiment pris la peine de me le demander.

Alors quand un homme est arrivé et m’a proposé de remplir le rôle qui était disponible dans son rêve à lui, j’ai dit oui !

Puisque je n’avais pas de rêve à moi, j’ai incarné celui d’un autre. Il n’était pas vraiment mon prince, mais au moins je serais sa princesse !

A plusieurs reprises j’ai eu des sursauts de lucidité qui m’ont alertée sur les erreurs que je faisais, mais j’ai préféré les ignorer et foncer dans le mur.

Et c’est ainsi que j’ai déménagé, je me suis installée avec lui, nous avons fait 2 enfants… Et je me suis dirigée lentement mais sûrement vers le burn out…

Un burn out familial. Ou plus exactement un burn out de vie.

Je n’étais pas dans ma vie, je vivais la vie d’une autre, je m’étais perdue en route.

Ou plutôt, je ne m’étais jamais vraiment cherchée. J’avais passé une bonne partie de ma vie à m’ignorer, à ne pas m’intéresser à moi, à qui j’étais, ce que je voulais, ce qui me motivais…

La vie m’a rattrapée. Ce burn out m’a réveillée ! Cela m’a poussée à prendre des décisions, à faire des choix, à m’affirmer, à arrêter de jouer un rôle.

Aujourd’hui je ne suis plus la même personne que j’étais en 2012. Aujourd’hui je me sens enfin vivante et actrice de ma vie !

Je ne suis plus une princesse, je suis une personne riche et complexe, avec ses contradictions, avec ses bons et ses mauvais côtés. Il y a toujours une part de princesse en moi, mais je suis avant tout une femme !

Une exploration personnelle

Les transformations personnelles que j’ai vécues ne se sont pas faites en un jour. C’est un parcours d’évolution personnelle.

J’ai découvert un chemin et je le suis jour après jour. Je ne sais pas de quoi demain sera fait, mais je sais que j’ai repris en mains les rênes de ma vie. Je ne veux plus déléguer à quelqu’un d’autre le fait de choisir à ma place.

Et force est de constater qu’au tout début de ce parcours, une des toutes premières actions que j’ai mise en place a été de m’interroger sur ma garde-robe !

Il n’était plus question de courir après un bonheur factice caché dans la dernière tendance. J’avais besoin de me recentrer sur moi, de comprendre qui j’étais, ce qui était important pour moi et dans ma vie…

Le minimalisme, la quête de simplicité

C’est à cette époque que j’ai commencé à m’intéresser au minimalisme. J’ai compris que cela faisait partie intégrante de qui je suis et des valeurs qui sont importantes pour moi : se recentrer sur l’essentiel, ne garder que ce qui me donne de la joie et qui m’est indispensable.

Cela s’applique évidemment aux objets mais cela s’étend aussi à mes relations, mes activités, mes centres d’intérêts… Dans tous mes domaines de vie, je m’applique à privilégier la qualité plutôt que la quantité.

La CNV (Communication Non Violente) : responsabilité, autonomie, écoute et bienveillance

J’ai aussi découvert la communication non violente. Je ne suis pas (encore) experte en la matière, mais pour avoir regardé des dizaines d’heures de Marshall Rosenberg et Isâ Padovani, j’en ai intégré bien des principes qui me sont chers aujourd’hui.

La CNV donne des outils pour interroger ses propres besoins, les identifier, et être en capacité de les exprimer pour les nourrir. Ainsi, la personne devient autonome et responsable de son propre bien être. On ne se positionne plus en victime, à espérer que les autres devinent ce que je veux.

Et surtout, la CNV permet d’avoir une écoute bienveillante et non jugeante, envers les autres mais surtout et avant tout envers soi-même !

Accompagner les femmes sur leur chemin de transformation

Sur mon chemin, j’ai également décidé de suivre une formation en conseil en image. Je pensais à l’époque que c’était le métier idéal pour moi. Mais j’ai rapidement compris que cela n’était pas le cas.

Je suis convaincue du bien-fondé de l’objectif visé, à savoir faire en sorte que les clientes se reconnectent à qui elles sont à travers leur image personnelle.

Et j’ai compris en suivant cette formation que je voulais vraiment aider les femmes en transformation. Mais j’ai aussi compris que le travail du conseil en image n’allait pas assez en profondeur à mon goût. Je voulais intervenir à un autre niveau.

(Et je ne critique pas le conseil en image en disant cela ! Je vois de belles transformations et des résultats que j’admire, mais c’est juste que ce n’est pas la voie qui résonne pour moi.)

Une conscience citoyenne en éveil

En parallèle, j’ai aussi ouvert les yeux sur les dysfonctionnements de la société à travers le prisme du féminisme.

Je suis aussi devenue plus sensible aux dérives de la société d’hyperconsommation. La course folle de la fast fashion et les diverses industries qui conduisent à la destruction de la nature me font l’effet de poules qui courent sans tête !

Je suis intimement convaincue que les dérives que connait notre civilisation aujourd’hui sont en grande partie dues au trop grand déséquilibre dans l’expression des énergies masculines et féminines.

Le coaching pour une transformation durable et impactante

Lorsque je regarde mon parcours, les valeurs qui me sont chères et les ambitions que j’ai pour la société, je sais que je veux contribuer à un monde dans lequel les femmes prennent leur place, pour un monde plus juste, et plus équilibré.

Je crois sincèrement que pour transformer en profondeur la société, cela passe par un rééquilibrage du masculin et du féminin. Il n’est pas question pour cela d’éliminer le masculin, au risque de recréer un déséquilibre ! Mais bien de permettre au féminin de se libérer, de reprendre sa juste place et d’exprimer toute sa puissance.

Et pour moi, le meilleur moyen de participer à cet idéal, c’est à travers le métier de coach. Ma conviction à ce sujet n’a fait que se renforcer tout au long de ma formation !

Avec le coaching, la responsabilité du changement est entièrement entre les mains de la cliente. C’est un accompagnement qui redonne le pouvoir à la personne, pour atteindre les objectifs qu’elle s’est fixé.

C’est pourquoi aujourd’hui, j’accompagne les femmes qui veulent mieux se connaître et se réconcilier avec leur image. Je vous aide à retrouver votre pouvoir pour prendre votre place dans votre vie et dans la société.

Bienvenue sur ce blog, bienvenue dans mon univers