Pourquoi le collant chair est fashion faux pas ? | Révélez Votre Image
14

Pourquoi le collant chair est fashion faux pas ?

collant chair fashion faux pas ?

Le collant chair est un vrai mystère de la mode… Jugé mémérisant, has been, fashion faux pas par de nombreuses stylistes, il n’en continue pas moins d’être acheté et porté par de nombreuses femmes !

Et depuis que Kate Middleton l’a remis sur le devant de la scène, le débat fait de nouveau rage !

Dans cet article je voulais faire le point sur ce mal aimé. Pourquoi est-il si mal aimé ? Comment l’éviter ? Comment le porter ?

 

Les problèmes du collant chair

Le collant chair est une solution bien pratique lorsqu’on veut sortir avec un effet « jambes nues » mais avec quand même les jambes couvertes :

  • Quand on veut sortir avec une tenue jambes nues sans craindre le petit vent frais. Parce que oui, aussi fin soit-il on a moins froid avec un collant chair que jambes nues !
  • Pour certaines personnes (dont je fais partie) avec une peau très blanche et très fine, l’effet floutant et gainant du collant chair donne un regain de confiance pour faire prendre l’air à ses gambettes.
  • Dans certains domaines professionnels, il peut être mal vu d’être jambes nues.

Bref, le collant chair peut sauver la mise dans certaines situations. Il se veut invisible pour donner l’impression de ne pas porter de collant.

 

Le collant chair est-il fashion faux pas ?

 

Oui mais… c’est bien là le problème. C’est qu’il n’est pas si invisible que ça ! Et c’est cela qui pose problème et qui pousse de nombreuses personnes à le qualifier de fashion faux pas.

 

Comment éviter les effets disgracieux qui donnent si mauvaise presse au collant chair ?

Pour savoir comment contourner les effets disgracieux de certains collants chair, il faut déjà les identifier !

Voici un petit tour d’horizon des effets visibles et mémérisants du collant chair et comment les éviter.

 

La couleur

Un collant chair mal choisi peut donner à vos jambes une couleur artificielle, trop blanche ou trop marron pour que ce soit naturel.

La solution : choisir avec soin la couleur de votre collant. Souvent en boutique ou en supermarché, vous avez des échantillons de collant à côté des boites. Essayez-les sur votre main pour vérifier que la couleur est la bonne.

 

La brillance

Le gros problème des collants chair, même s’ils sont choisis de la bonne couleur c’est que bien souvent ils brillent de mille feux. Comme si vous aviez des jambes de Barbie (en plastique donc…)

La solution : on choisit un collant MAT ! C’est LE point essentiel sur lequel il faut être intransigeante. Testez l’effet sur votre main, si vous voyez la moindre brillance, fuyez !

 

collant chair fashion faux pas ?

Kate Middleton où comment redonner des galons au collant chair

 

Les plis

Un collant qui ne contient pas suffisamment d’élasthanne ne va pas bien galber la jambe et va plisser au genou et à la cheville. Ce souci est particulièrement présent sur les collants voile car ils sont très fins (beaucoup plus fins qu’un collant opaque)

La solution : on choisit un collant avec suffisamment d’élasthanne pour qu’il y ait un effet gainant. Un collant qui galbe bien la jambe ne fera pas de plis. Pour cela, il faut qu’il y ait au minimum 20% d’élasthanne.

 

Les fils tirés

Pour la même raison qu’on a souvent des plis sur un collant chair, on va avoir plus de fils tirés. Plus le collant est fin, plus il est fragile et donc plus on risque d’avoir de fils tirés…

La solution : on évite de prendre la boite de collant mousse à 2 euros en supermarché ! Certes à l’achat ce sera un peu plus cher, mais au final votre collant durera (un peu) plus longtemps. Et surtout vous aurez bien meilleure allure !

 

L’opacité

Un collant chair opaque ou semi opaque alourdit la jambe et fait penser à un collant de contention. Là on est en plein dans la mémérisation ! Un collant chair c’est un collant voile !!!

La solution : on choisit un collant voile, 15 deniers maximum !

 

Petit point technique : définition des deniers

Les deniers correspondent à la densité du tissage du collant, ou autrement dit, à l’épaisseur du textile. Plus le nombre de deniers est élevé, plus le collant sera opaque.

Sur les emballages de collant ou de bas, on trouvera ainsi les inscriptions 15d, 20d etc. qui donnent une indication sur l’opacité ou la transparence du collant.

Moins de 15 deniers : il s’agit de collants ultra fins, quasiment invisibles et transparents.

20 à 30 deniers : c’est le collant semi-opaque noir classique.

40 deniers et plus : à partir de 40d, on considère les collants comme opaques. Plus le nombre de deniers est élevé, plus le collant sera épais. Pour allier opacité et finesse, inutile d’aller au delà de 40d voire 50d.

 

 

Comment porter (ou pas) le collant chair

Même si on a trouvé le parfait collant chair (mat, transparent, galbant, de la bonne couleur), on ne va pas le porter avec tout et n’importe quoi ! Il y a quelques contre-indications au port du collant chair (qu’il soit voile ou résille).

 

Les tenues « sport »

Le collant chair (surtout résille) a un côté sophistiqué qui se marie mal avec une tenue sportive ou décontractée.

Avec un short et des tennis par exemple c’est fortement déconseillé ! On préfère les jambes nues et chaussettes ou bien un collant assumé. Dans ce cas, on choisit un collant opaque ou semi opaque, pas forcément noir, pensez aussi au gris, bordeaux, marine.

 

Avec quoi porter (ou pas) le collant chair

Photo : Tendances de Modes

 

Les saisons

Avec une robe pull, on assume le côté hiver de la tenue et on préfère un collant épais qui se voit. Mais comme dit plus haut on peut aussi opter pour un collant voile à motif dentelle.

De manière générale, le collant chair ne se porte ni en plein été, ni en plein hiver. C’est un collant de demi-saison.

A la limite, les jours d’été un peu frisquets il peut se comprendre. Mais en plein hiver, personne ne s’attend à ce que vous sortiez jambes nues ! Donc plutôt que de faire semblant, on assume le collant opaque coloré ou de couleur neutre (et qui vous tiendra plus chaud qu’un collant voile).

 

Les chaussures

Ai-je besoin de le préciser ? Il se porte avec des chaussures fermées !

Le collant chair avec des sandales c’est vraiment à éviter. D’ailleurs n’importe quel collant avec des sandales c’est beau uniquement dans les pages modes des magazines. Dans la vraie vie c’est rarement élégant !

 

Quelles alternatives au collant chair

Maintenant qu’on a dit tout cela, on peut rester convaincue que le collant chair est à bannir de nos garde-robes. Mais pour autant avoir besoin d’un remplaçant…

On n’a pas toujours envie de porter l’attention sur ses jambes avec des collants de couleurs. Et on peut avoir envie de quelque chose de moins hivernal que les collants noirs, gris ou marines.

Si on veut donc un collant clair, proche de la couleur de la peau pour porter avec des jupes et des robes de demi saison, comment faire ?

Voici des options plus modernes et moins « controversées » que le collant voile couleur chair.

 

Le collant résille couleur chair

Je l’ai découvert grâce à Cristina Cordula et je l’ai complètement adopté ! Je n’ai plus de collants voile couleur chair, je n’ai plus que des résilles !

Il allie la transparence, l’effet mat, le maintien grâce à l’élasthanne, et la modernité. Il a vraiment tout pour plaire. Et il tient tout aussi chaud qu’un collant voile malgré les trous de la résille.

Le seul inconvénient c’est qu’il est encore difficile de le trouver dans différentes couleurs… Je prend les miens chez Calzédonia et il y a seulement 1 coloris « naturel » pour les résilles… qui conviendra plutôt aux peaux claires.

 

Collant Asos

 

Le collant voile à motifs dentelle

Celui-là il me fait de l’œil depuis un moment mais je n’ai pas encore franchi le pas.

Comme avec la résille couleur chair on a le maintien et l’effet mat. Il est moins transparent, un peu plus visible, mais assumé avec ses motifs.

C’est une bonne alternative qui peut être porté même quand les températures descendent. Avec une robe pull ou une jupe en velours par exemple, un bout de collant à dentelle qui dépasse des bottes, c’est tout à fait charmant.

On le choisit de préférence avec un motif discret et délicat.

 

Une alternative au collant chair

Imaginez ce collant avec une robe et des bottines ! Collant Urban Outfitters

 

En résumé, un collant chair mal choisi va effectivement plomber votre allure par son manque de discrétion. En revanche, si on a vraiment besoin de lui, il est possible d’en trouver qui nous sauvent la mise ! Et il existe même des alternatives si on est allergique à cet accessoire.

A présent le collant chair n’a plus de secrets pour vous ! Dans quel camp vous vous situez ? Fashion faux pas ou acceptable le collant chair ?

Laisser un commentaire 14 commentaires