Routine cheveux au naturel | Révélez Votre Image

Routine cheveux au naturel

Soins naturels, routine cheveux

Après avoir pris conscience de tous les produits nocifs présents dans les shampoings traditionnels, j’ai modifié ma routine cheveux pour les éliminer. Et petit à petit j’ai réussi à complètement basculer dans le naturel.

Et les moments de soin ont désormais une double saveur ! Non seulement je m’accorde du temps pour prendre soin de moi, mais en plus je le fais avec des produits que j’ai choisi soigneusement. Des produits sains, bons pour moi et pour la planète.

C’est assez difficile à expliquer, mais le fait d’utiliser des produits naturels a décuplé le plaisir que je prend dans ces moments de soin !

Quelle est donc cette routine qui me met en joie ?

 

1 – Le coiffage

C’est peut être la chose la plus basique de ma routine, et pourtant pas si anodine…

Avant j’utilisais soit un peigne, soit une brosse à picots en plastique pour me brosser et tout allait bien… A présent, j’utilise une brosse en poils de sanglier, et quasiment plus de peigne. Et tout va encore mieux !

Pourquoi ?

Parce que les poils de sanglier aident à répartir le sébum sur l’ensemble des cheveux : cela rend les racines moins grasses et nourrit les longueurs.

De plus, les poils de sanglier sont moins agressifs pour le cuir chevelu et ils vont faire un léger massage qui va stimuler la pousse.

 

brosse cheveux sanglier, routine cheveux naturel

 

Pour ces deux raisons, il est conseillé de se brosser les cheveux matin et soir. J’essaie d’y penser. Je ne me brosse peut être pas tous les soirs, mais je me les brosse plus souvent qu’avant c’est certain.

Au final : des cheveux plus brillants et qui se salissent moins vite.

Enfin, mais là je pense que c’est pas forcément pour tout le monde la même chose, ma brosse se salit moins vite. Avant avec les picots en plastique, j’avais toujours un amas de poussière à la base du picot, et cela me prenait beaucoup de temps pour tous les retirer. Avec les poils de sanglier, il y a toujours de la poussière, mais elle s’accumule moins vite sur la brosse, et lorsqu’il y en a, elle est bien plus facile à nettoyer !

 

2 – Un bain d’huile avant le shampoing

Bain d’huile… J’avoue dit comme ça, c’est pas très vendeur ! En quoi cela consiste exactement ?

Il s’agit tout simplement de faire poser un masque à base d’huile végétale sur ses cheveux. Les huiles végétales ont de nombreuses propriétés et vont en particulier hydrater le cuir chevelu, et nourrir les longueurs.

Pour cela, vous pouvez utiliser différentes huiles végétales. Pour vous inspirer, voici le mélange que j’utilise en ce moment :

  • 1/3 d’huile de ricin pour favoriser la pousse
  • 1/3 d’huile d’avocat pour nourrir le cuir chevelu et les cheveux
  • 1/3 d’aloe vera pour apporter de l’hydratation

 

huile de ricin, routine cheveux

 

Je mélange le tout dans un petit bol. Et j’en applique sur les racines à l’aide d’un pinceau. L’objectif est de répartir l’huile sur le cuir chevelu plutôt que sur les longueurs. Ensuite, un petit massage pour activer la circulation sanguine.

Et pour finir, je met un peu d’huile de coco sur les longueurs et les pointes. Mais vous pouvez aussi simplement appliquer le reste du mélange précédent.

Plus le masque pose longtemps, plus il sera efficace. Personnellement, je l’applique le soir, la veille du shampoing pour le laisser poser toute la nuit. Je met une serviette sur mon oreiller pour le protéger.

 

Bien évidemment, vous pouvez adapter ces conseils à vos préférences !

Si cela vous semble un peu trop long à faire, vous n’êtes pas obligée de faire ce masque avant chaque shampoing. Vous n’êtes pas non plus obligée de faire le même mélange que moi. Par exemple, vous pouvez n’utiliser qu’une seule huile pour le cuir chevelu et les longueur, avec ou sans aloe vera.

Si vous ne voulez pas passer la nuit avec le bain d’huile, vous pouvez l’appliquer le matin, au moins 30 minutes avant le shampoing. Et faire le masque pour un shampoing sur deux ou sur trois, si le faire avant chaque shampoing est trop contraignant.

Bref, comme d’habitude, adaptez les conseils à vos envies et vos besoins !

 

3 – Le shampoing

Je vous avais déjà expliqué dans un article le problème des shampoings traditionnels à base de parabène, silicone, sulfate de sodium… Et quelques solutions pour les éviter.

Si on résume rapidement, un shampoing bon pour la santé, les cheveux et la planète, ce serait un shampoing qui sent mauvais (sans parfum), qui moisi vite (sans parabène), qui ne mousse pas (sans sulfate) et qui fait des cheveux rêches et indisciplinés (sans silicones) !

Dis comme ça, ça laisse rêveur… Mais heureusement, ce n’est pas vraiment comme ça ! Et puis on peut aussi y aller progressivement dans le changement de ses habitudes.

 

Quel shampoing utiliser

Pour commencer, j’ai opté pour un shampoing solide de la marque Secrets de Provence.

Il contient des sulfates mais moins agressifs que le sulfate de sodium. Donc il mousse ! Je trouve que pour passer du shampoing liquide au solide, c’est un bon compromis. Je garde le côté agréable de la mousse en éliminant une bonne part des inconvénients.

Il contient du parfum mais à base de produits issus de l’agriculture biologique, donc c’est OK. Mais s’il ne sentait rien, je l’utiliserais avec le même plaisir je pense. Et enfin, 0 silicone et 0 parabène !

Je trouve que pour un premier essai c’est plutôt pas mal ! Personnellement, je suis vraiment contente d’avoir vraiment franchi le cap vers le shampoing solide !

Seul gros bémol sur ce produit  : l’emballage plastique. J’aurais préféré un emballage en carton recyclable… C’est vraiment le seul point qui me fera hésiter à le racheter.

 

shampoing solide, routine cheveux naturel

 

Pour trouver le vôtre

Je vous encourage à chercher vos propres solutions si vous voulez opérer un changement dans vos habitudes. Que ce soit pour changer de shampoing ou pour tout autre gros changement.

Posez-vous vraiment la question de savoir sur quoi vous êtes prêtes à faire des concessions et sur quoi vous êtes intransigeante. Vous n’êtes pas obligée de faire des changements radicaux du jour au lendemain. Chaque petite étape de franchie est une victoire en soi !

De la même façon, le shampoing que j’utilise en ce moment, je l’ai acheté dans un magasin Biocoop. Il se vend aussi en ligne, mais vous pouvez très certainement trouver des produits similaires dans des boutiques proches de chez vous.

 

 

Combien de shampoing faire

Après le bain d’huile, je vous recommande de faire 2 shampoing pour bien éliminer toute l’huile (quel que soit le type de shampoing). Sinon, un seul shampoing suffit.

 

4 – Rinçage au vinaigre

Avant d’aller plus loin, je vous entend d’ici me dire « beurk, ça pue le vinaigre ! Pas question que je m’en mette sur les cheveux ! » Mais je tiens à vous rassurer tout de suite : oui le vinaigre a une odeur spéciale et pas vraiment agréable, MAIS elle ne reste pas sur les cheveux ! Promis juré !

J’utilise du vinaigre blanc, mais cela fonctionne aussi avec du vinaigre de cidre.

 

Comment faire un rinçage au vinaigre, concrètement?

Tout d’abord, après le shampoing, rincez bien vos cheveux à l’eau claire jusqu’à avoir bien tout éliminé. C’est le moment où les plus courageuses, peuvent faire baisser la température de l’eau pour aider les écailles du cheveux à se refermer.

Ensuite, prenez un récipient dans lequel vous aurez versé un fond de vinaigre et diluez-le avec de l’eau. Environ 10 centilitres de vinaigre dans un demi litre d’eau. Et versez le tout sur toute la chevelure et surtout sur le cuir chevelu. Et c’est fini ! On ne remet pas d’eau dessus après, sinon, ça ne sert à rien.

C’est la dernière eau de rinçage qui est vinaigrée.

 

vinaigre blanc cheveux, rinçage vinaigre cheveux

 

Pour des cheveux brillants sur un cuir chevelu sain. Cela permet de rééquilibrer le pH du cuir chevelu, cela resserre les écailles des cheveux et fais partir les restes de calcaire.

Attention ! Le vinaigre ça pique ! Évitez de vous frotter les yeux avec la main qui a été en contact avec l’eau vinaigrée ! Mais bon, si cela vous arrive (comme à moi), cela sert de leçon et croyez moi, on s’en souvient et on ne recommence pas !

 

De beaux cheveux, sains et pas chers !

Avec une telle routine cheveux, vous prenez soin de vous avec des produits sains et naturels. Vos cheveux se portent mieux ! Et tout ça pour un prix comparable voire moins cher qu’avec des produits traditionnels.

Pour vous donner un ordre d’idée du prix (prix arrondis) :

  • Une brosse en poils de sanglier : 12€ – soit grosso modo le même prix qu’une brosse classique en plastique
  • Shampoing solide : 5€ – un peu plus cher qu’un shampoing en supermarché, mais qui dure plus longtemps
  • Un tube d’aloe vera : 10€ – qui dure une éternité et que vous pouvez aussi utiliser en soin du visage
  • Un flacon d’huile végétale (100 mL) : entre 5€ et 10€ en fonction de l’huile – et comme l’aloe vera, un flacon dure très longtemps et peut aussi servir en soin du visage
  • Une bouteille d’un litre de vinaigre blanc : 1,60€ – l’après shampoing le moins cher du marché ! Et en plus, il est aussi multiusage (je m’en sers aussi pour le ménage)

Je vous invite à essayer, ne serait-ce qu’une des étapes de cette routine pour voir si cela vous convient. Vous pourrez ensuite éventuellement, rajouter des étapes au fur et à mesure, en fonction de vos envies !

Je précise tout de même que j’ai les cheveux fins et relativement raides. Pour des cheveux bouclés ou frisés (plus secs donc), il faudrait sans doute rajouter un soin après shampoing. Quelques gouttes d’huile de coco sur les longueurs et les pointes par exemple.

Dites-moi en commentaire ce que vous faites pour prendre soin de vos cheveux. Est-ce que vous avez déjà inclut une des ces étapes à votre propre routine ?

Est-ce que le passage au naturel vous parait difficile ? Quel est votre plus gros frein ?

 

Photo de couverture : Confidentielles

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire 0 commentaires