Une approche pragmatique des couleurs - Révélez Votre Image

Une approche pragmatique des couleurs

Le sujet des couleurs n’est pas toujours facile à appréhender… Lorsqu’il s’agit d’identifier les couleurs que l’on veut privilégier pour sa garde-robe, on peut se heurter à 2 problématiques diamétralement opposées :

  • Soit j’aime toutes les couleurs et faire des choix c’est mission impossible
  • Soit je ne suis pas sûre des couleurs que j’aime, j’hésite

Dans les 2 cas, l’approche que je vous propose ici devrait vous permettre d’y voir plus clair.

Et je vous expliquerai aussi pourquoi cette approche est si puissante et pourquoi je m’émerveille quasi tous les jours grâce à elle !

1 – Reprenons les couleurs à la base

On va s’intéresser aux couleurs que vous aimez/voulez porter.

Vaste sujet !

Quand on entre dans une boutique ou qu’on se balade en ligne, on est bombardé non seulement de couleurs plus chatoyantes les unes que les autres, mais aussi de noms de couleurs toujours plus originaux…

Donc pour ne pas se perdre dans ces méandres, on va repartir de la base : les couleurs de l’arc-en-ciel.

Vous avez, ces couleurs que l’on connaît depuis toute petite et qu’on nomme tout simplement rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet – et d’autres couleurs absentes de nos ciels ensoleillés mais bien présentes sur nos vêtements telles que rose, marron, gris.

Ce que je vous propose, c’est donc de repartir de cette base et pour chacune de ces 9 couleurs, de vous demander quelles nuances vous aimez et lesquelles vous n’aimez pas. Et si vous avez suffisamment de recul, vous pouvez aussi préciser comment vous aimez les porter.

Vous pouvez l’exprimer avec des mots ou bien directement en couleurs.

C’est tout simple, et cela permet de voir concrètement ce qu’on aime vraiment.

2 – Mise en pratique

Comme à ce stade c’est peut-être encore un peu nébuleux, j’ai fait l’exercice pour moi et voici le résultat de mes propres réflexions. Ainsi vous avez une idée de ce à quoi cela peut ressembler.

Rouge

J’aime les rouges coquelicot ou corail, mais plutôt en petites touches. J’avais un pull et une veste de cette couleur que j’ai assez peu portés. J’ai encore une robe de cette couleur que je ne porte quasiment jamais.

Orange

Je porte très peu de orange en tant que tel, mais j’aime bien les roses et les marrons qui tendent vers le orange.

Jaune

J’aime les jaunes chauds, un peu amortis ou foncés (moutarde, jaune œuf). Les jaunes froids, trop intenses (citron) ne m’attirent pas. Et comme pour le rouge, c’est plutôt en petites touches.

Vert

Le kaki est une couleur que j’adore, sous toutes ses formes. Kaki foncé ou plutôt clair qui tire vers l’olive.

En revanche, les autres verts ne m’attirent pas plus que ça. Que ce soient les verts chauds (vert anis, vert pomme) ou les verts froids (vert émeraude, vert sapin).

Bleu

J’aime bien le bleu marine, à petite dose dans mes tenues.

Le bleu jean évidemment !

Je suis attirée par le bleu canard mais je n’ose pas toujours me lancer (et ce n’est pas une couleur que je trouve facilement en boutique).

Les bleus turquoises, bleus ciels, bleus rois ne m’attirent pas du tout. Sauf en motifs pour le bleu turquoise. Étonnamment, j’aime bien quand il y a une pointe de turquoise dans des motifs fleuris.

Violet

Je n’aime pas du tout cette couleur. A tel point que j’avais oublié de la lister ! C’est en me relisant que j’ai vu qu’elle manquait !

Rose

J’adore le rose : surtout rose pêche et rose saumon. Plutôt sur le haut du corps, assez peu en jupe ou pantalon. Ou alors dans des nuances plus foncées qui tirent vers le bordeaux.

Les roses vifs, néon, ou les roses trop clairs en revanche m’attirent moins.

Marron

Ici j’inclus le camel qui fait partie de mes chouchous. Décliné en nuances plus foncées qui tirent vers le châtaigne, jusqu’à des nuances plus claires ou plus amorties comme le ocre (que j’aurais pu mettre dans les jaunes), et les beiges. Je le porte volontiers en haut, en veste, gilet, pantalon, accessoires…

Gris et autres non-couleurs

Je porte très rarement du noir, mais j’aime bien en avoir un peu.

En revanche, je n’arrive pas à trouver des nuances de gris qui me plaisent, donc je n’en porte pas.

Le blanc est un indispensable de ma garde-robe. Ainsi que ses amis les faux blancs (ivoire, blanc cassé, etc.)

Et voici ce que ça donne en image.

3 – La magie des couleurs dans votre garde-robe

En voyant ainsi regroupées ensemble les couleurs que j’aime porter, je trouve cela beaucoup plus clair. Je vous invite vraiment à faire l’exercice de votre côté !

Et pour vous y aider, j’ai préparé un support que vous pouvez télécharger ce-dessous.

Vous y trouverez en particulier différents carrés colorés que vous pouvez imprimer et découper afin de rendre cette activité plus ludique. J’y ai aussi indiqué des noms de couleurs pour vous inspirer dans vos réflexions/observations.

4 – A quoi ça sert de lister les couleurs de sa garde-robe ?

Le fait de faire cet exercice, de lister explicitement les couleurs que je préfère m’aide énormément quand je fais du shopping.

Par exemple, je ne regarde même plus les vêtements gris. J’ai fait quelques essais et vraiment je n’arrive pas à associer cette couleur avec celles que j’aime vraiment. Même si c’est une couleur neutre plutôt versatile en théorie, dans la pratique de ma garde-robe et de mes goûts, elle ne fonctionne pas.

D’un autre côté, je me suis autorisée à introduire plus de pièces dans des nuances de noisette/châtaigne/ocre… toutes dérivées du camel que je cantonnais aux accessoires en cuir auparavant.

Et c’est là que la magie opère !

En canalisant les couleurs que je choisis de faire entrer dans ma garde-robe, j’arrive à un tout extrêmement cohérent et surtout, je suis capable de constituer un nombre incalculable de tenues ultra harmonieuses avec un nombre de pièces assez restreint.

Je m’explique : en ayant focalisé mon attention sur le camel et ses dérivés, j’ai introduit dans ma garde-robe des pantalons, des pulls, des tops dans des nuances plus ou moins claires/soutenues de cette couleur. Et lorsque je les associe entre elles j’obtiens des tenues bien plus harmonieuses que si j’avais pioché des couleurs au hasard.

Par exemple, aujourd’hui je peux associer mon pantalon camel avec au choix :

  • Un foulard ocre
  • Des boots cognac
  • Un gilet noisette
  • Un top beige

Maintenant que j’ai dans ma garde-robe des pièces dont les couleurs vont naturellement bien les unes avec les autres, je ne me prends plus la tête pour associer les couleurs entre elles.

Je complète avec une pièce de couleur neutre (très généralement du blanc ou de l’ivoire), et j’obtiens ultra facilement une tenue harmonieuse, qui a de l’allure.

5 – S’autoriser les essais/erreurs

Pour éviter de vous vendre du rêve, je tiens à préciser que la liste des couleurs que j’ai faite ici est le résultat de différentes phases d’essais, d’erreurs, d’ajustements…

En effet, j’avais identifié assez vite les principales couleurs que j’aimais dans les rouge, rose, jaune et kaki. Et je considérais le camel comme une petite touche de couleur puisque dans ma tête je ne pouvais la porter que sur des accessoires en cuir…

Une débauche de couleurs, mais pas les bonnes !

Dans mon enthousiasme, j’étais donc partie à la recherche de pièces colorées, en particulier jaune moutarde et rouge corail parce que ce sont des couleurs que j’aime beaucoup mais que j’avais assez peu dans ma garde-robe.

J’avais trouvé une très belle veste et une magnifique robe, toutes deux dans une nuance de corail qui me plais beaucoup. Et j’avais également un pantalon et un pull dans ces mêmes tons.

J’avais aussi acquis plusieurs blouses et top jaune moutarde, ainsi qu’un pantalon jaune œuf.

Et je me suis rendu compte à l’usage que je n’aimais pas vraiment porter ces pièces.

J’ai découvert en les pratiquant, que je préférais porter mes nuances de jaune et de rouge en petite touche : en foulard, en ceinture, en chaussure, sur un top éventuellement.

Je me suis débarrassée de la plupart de ces pièces. J’en ai gardé d’autres que je porte assez peu. J’ai introduits une paire de chaussures corail et une ceinture jaune moutarde qui font mon bonheur ! Et je porte très souvent mes foulards colorés.

Oser voir les couleurs sous un autre angle

En parallèle de mes expérimentations autour du jaune et du rouge, j’ai eu une sorte de révélation ! (oui carrément !)

J’ai pris conscience que le camel pouvait aussi se porter sur des vêtements en tissu et pas que sur du cuir (la révélation de folie !)

J’en plaisante aujourd’hui, mais le fait d’introduire plus de camel, d’ocre, de noisette etc. dans ma garde-robe a fait une vraie différence. Et cela me mets réellement en joie.

Mais cela ne s’est pas fait du jour au lendemain. J’ai introduits ces couleurs petit à petit. D’abord en pantalon, puis en veste, en jupe…

Et si aujourd’hui lorsque je liste les couleurs de ma garde-robe il y a tant de nuances différentes de camel, c’est parce que j’ai choisi de les y introduire.

Et si j’ai pu faire ce choix, c’est bien parce que j’ai pris le temps d’observer les couleurs de ma garde-robe, de les lister et de les expérimenter.

6 – Conclusion

Avec le temps, j’ai rééquilibré les couleurs dans ma garde-robe au vu de ma liste de couleurs préférées.

Ma liste n’a pas changé drastiquement entre le moment où je l’ai faite la première fois et aujourd’hui où j’écris cet article.

Elle s’est étoffée de quelques nuances de marron et de kaki. Et elle s’est allégée de 2-3 nuances de jaune.

Ce que je veux vous transmettre à travers ces histoires de couleurs, c’est que le fait d’établir votre liste aujourd’hui ce n’est pas un coup de baguette magique ! Cela ne va pas résoudre toutes vos difficultés liées aux couleurs dans votre garde-robe.

En revanche, cela va vous permettre d’y voir beaucoup plus clair et d’avoir une direction plus nette pour faire vos essais.

Plutôt que d’aller remplir votre penderie de vert pastel parce que c’est à la mode, si dans votre liste il n’y a aucun vert… ne perdez pas votre temps et allez vous amuser avec des teintes qui vous font vraiment plaisir !

Découvrez comment vous aimez les porter. Et surtout, savourez le plaisir qu’il y a à avoir des couleurs qui vous plaisent dans votre garde-robe ! Constatez combien il est facile de constituer des tenues harmonieuses quand votre garde-robe s’organise autour d’une palette de couleurs choisies.

Laisser un commentaire 0 commentaires