6 façons de consommer la mode de façon éthique | Révélez Votre Image
2

6 façons de consommer la mode de façon éthique

citation de vivienne westwood, buy less choose well

C’est une question qui commence à revenir souvent, et je vous avoue qu’au début j’avais un peu de mal à trouver des réponses qui me satisfaisaient.

Vous allez me dire, c’est pas bien compliqué, il suffit d’acheter dans des boutiques de vêtements éthiques et c’est réglé !

C’est aussi la première idée qui m’est venue à l’esprit. C’est effectivement une solution, mais elle n’est pas accessible à tous les budgets ! Et puis, même en admettant que le prix ne soit pas un soucis, je pense que vous serez d’accord avec moi pour dire que le problème se situe à un autre niveau… Juste changer de boutiques sans changer son rapport aux vêtements ne semble pas la meilleure approche pour consommer éthique !

Cela fait un moment que je réfléchis sérieusement à la question et j’ai dégagé les 6 axes que je développe dans cet article.

 

1 – Sortir du cycle de la fast fashion

Ce premier axe est de loin le plus déterminant lorsqu’on veut s’orienter vers une consommation raisonnée de la mode.

Pour consommer éthique, il faut arrêter de considérer les vêtements comme des produits jetables.

 

Fast fashion-vêtements jetables

Photo : Topshop

 

Selon moi, la première étape indispensable pour une consommation éthique et pour sortir du cycle de la fast fashion, cela passe par une prise de conscience de l’impact de notre consommation.

Impact sur notre porte-monnaie, impact sur l’environnement, impact sur notre bien-être…

Il s’agit de prendre conscience qu’on n’a pas besoin de courir sans cesse après la dernière tendance. Il n’est pas nécessaire d’avoir une garde-robe pleine à craquer pour être bien habillée et avoir du style.

Ce n’est pas en rachetant un énième petit haut qu’on va enfin avoir du style, et trouver le bonheur !

Et c’est une ancienne shopping addict qui vous parle ! Je vous parle en connaissance de cause !

Ce qui est frappant, c’est qu’une fois qu’on prend conscience de cela, on sort naturellement du cycle infernal. On cesse (ou du moins on diminue) de racheter en permanence, pour n’acheter que des pièces que l’on aime à 100%.

On se sent libérée (délivrée !) et désormais, chaque pièce qui intègre notre dressing est triée sur le volet !

 

tri de penderie, libérée

Oui, moi aussi j’ai la chanson dans la tête maintenant !

 

Le tri est une façon d’avoir cette prise de conscience. Vous avez bien compris que c’est ma préférée, mais il y en a bien d’autres. Dites-moi en commentaire comment vous avez eu votre propre prise de conscience !

Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous invite à télécharger votre guide offert en cliquant ici. Vous y trouverez les clés pour constituer votre penderie facile à vivre. Et notamment des techniques pour trier et repenser votre garde-robe.

 

 

2 – Prendre soin de ses vêtements

Ce principe est un peu le pendant du précédent.

Lorsqu’on prend conscience que les vêtements ne sont pas des produits jetables, et qu’on achète moins on devient plus exigeante.

Et lorsqu’on trouve une pièce digne d’intégrer notre garde-robe, on veut pouvoir en profiter longtemps.

 

prendre soin de ses vêtements

Photo : Babymodeuse

 

Imaginez que vous avez trouvé le vêtement idéal, qui vous représente à 100%, dans lequel vous êtes bien et vous vous sentez belle. Naturellement vous aurez envie de le garder le plus longtemps possible. Et donc vous allez en prendre particulièrement soin.

Pour le laver, vous faites bien attention à la température, le nombre de tours d’essorage. Vous le rangez de façon à ce qu’il ne s’abime pas. Vous le faites réparer lorsque c’est nécessaire…

Et bien évidemment, si vos vêtements s’abiment moins vite, vous en rachetez moins souvent !

 

3 – Se concentrer sur la qualité

Ce point est aussi une conséquence directe des deux premiers.

Pour qu’une pièce dure longtemps, il faut qu’elle soit de qualité.

Lorsque vous achetez, regardez évidemment le vêtement dans son ensemble. Est-ce qu’il vous plait, vous va bien, correspond à votre style, s’intègre à votre garde-robe…

 

Des vêtements qu'on veut garder

Photo : TCI Nancy

 

Mais pensez aussi à prêter attention aux détails qui font la qualité d’un vêtement.

Regardez le tissu : dans quelle matière est fait le vêtement ? Fibres naturelles ou synthétiques ?

Prêtez aussi attention à l’épaisseur du tissu. Plus un tissu est fin plus il sera fragile.

Pour une robe, une jupe ou une veste, vérifiez si le vêtement est doublé.

De manière générale, regardez les coutures des vêtements : il ne doit pas y avoir de petits fils qui dépassent de partout, les boutons doivent être solidement attachés. Préférez une finition au biais plutôt que surjetée.

Il y a plein de petits détails à prendre en considération !

Cela parait un peu fastidieux, je suis d’accord !

Aussi, un premier temps, prenez au moins l’habitude de lire les étiquettes des vêtements que vous essayez. Pour commencer, concentrez-vous sur la composition et le pays de provenance.

Rien qu’avec ça vous aller déjà effectuer un bon tri !

 

4 – Acheter des vêtements de seconde main ou vintage

Nous sommes encore dans une société de surconsommation. Et si vous êtes dans une démarche de consommation raisonnée, de nombreuses personnes ne le sont pas encore.

De ce fait, il est très facile de trouver des vêtements quasi neufs pour très peu cher.

 

Acheter des vêtements de seconde main, vêtements vintage

Photo : En mode cerise (boutique Isabelle Bajart à Bruxelles)

 

Vous avez des boutiques de dépôt-vente, des friperies, Emmaüs…

En ligne vous avez de nombreux sites de revente de vêtements, à commencer par le bon coin.

Vous pouvez aussi rejoindre un groupe de vide-dressing sur facebook. Il existe de nombreux groupes, en fonction des styles de vêtement, ou en fonction de votre secteur géographique. Ce dernier critère est bien pratique lorsqu’on veut essayer ou au moins voir les vêtements avant de les acheter.

Vous pouvez aller dans les vides greniers, les vide-dressing…

Bref, l’offre est vaste.

Mais attention aux écueils !

Souvent les vêtements de seconde main sont très peu cher et on peut avoir tendance à surconsommer puisque c’est peu douloureux pour le porte-monnaie.

C’est pourquoi j’ai mis ces principes au début de la liste, que je répète ici :

Achetez peu, uniquement ce qui est nécessaire, et que vous aimez à 100% : même pas cher, un vêtement qui ne vous plait qu’à moitié ou qui ne convient pas à votre style de vie n’a rien à faire dans votre garde-robe !

Soyez intransigeante sur la qualité : inutile d’acheter un tee-shirt H&M en seconde main. Même s’il ne vous coûte qu’un euro, il ne fera pas long feu et vous devrez en racheter un autre deux mois plus tard…

 

5 – Faire appel à une couturière

J’avais déjà évoqué cette possibilité dans cet article.

Faire appel à une couturière pour créer vos vêtements ou reproduire ceux que vous aimez, c’est une façon d’avoir des vêtements qui vous vont et qui vous plaisent vraiment.

 

Vêtement éthique

Photo : Framepool

 

Vous avez en plus la possibilité de choisir votre tissu, d’apporter des modifications. Vous avez un vêtement unique qui vous correspond totalement.

C’est un budget, mais c’est une option à ne pas négliger. Surtout si vous avez du mal à trouver en boutique des vêtements adaptés à votre morphologie ou votre style.

 

6 – Se tourner vers des marques de mode éthiques et éco-responsables

Je mets cette option en dernier car en termes de budget, ce n’est pas la plus accessible.

Mais comme pour le sur mesure, c’est une option à prendre en compte car vous pourrez trouver de très belles pièces, de qualité et plus originales que ce qu’on peut trouver dans les grandes enseignes.

Il est révolu le temps où éthique rimait avec sarouel en chanvre ! Aujourd’hui les marques proposent des pièces actuelles et modernes qui peuvent plaire au plus grand nombre.

 

Mode éthique, vêtement free people

Photo : Free People

 

Pensez aussi aux « petit » créateurs ou aux « petites marque » qui ont une politique de production éthique et locale comme opulence, le slip français pour les sous-vêtements etc…

A l’heure où j’écris cet article, je commence tout juste à m’intéresser à cette option ! J’espère bien pouvoir vous aider à y voir plus clair dans ce domaine très prochainement !

Ce qui est sûr, c’est que si vous mettez le prix pour un vêtement de qualité, vous allez y réfléchir à deux fois avant de l’acheter. Vous allez exiger de lui qu’il vous aille parfaitement pour pouvoir le porter régulièrement. Et vous allez en prendre soin pour qu’il vous accompagne longtemps.

Rien que pour ces raisons, cela vaut la peine de s’intéresser à ces marques puisque cela va freiner mécaniquement votre surconsommation !

 

En conclusion

Consommer la mode de façon éthique,ce n’est pas uniquement acheter des vêtements dans des marques éthiques.

C’est avant tout consommer différemment, de façon raisonnée. C’est repenser son rapport aux vêtements et à sa garde-robe. Mais sans pour autant faire l’impasse sur le style !

Je sais que cela peut être impressionnant, voire intimidant, mais pas de panique ! Vous n’êtes pas seule, on avance ensemble !

Il n’est pas question de tout changer du jour au lendemain. N’allez pas vous blâmer si vous continuez à acheter dans les grandes enseignes de fast fashion. On ne change pas ses habitudes en un claquement de doigts.

Je suis là pour vous aider, et comme je vous le disais, je suis moi aussi encore en train d’apprendre, encore et toujours. Chaque prise de conscience, chaque petite action qui va dans le bon sens est à célébrer !

Dites-moi en commentaires où vous en êtes, ce que vous pensez de tout cela. Est-ce que c’est un thème qui vous intéresse ou pas du tout ?

Laisser un commentaire 2 commentaires