Accro du shopping : comment s'en sortir | Révélez Votre Image

Accro du shopping : comment s’en sortir

Est-ce qu’il vous arrive de perdre le contrôle lorsque vous faites des achats ? Cette question peut concerner les vêtements, les soins de beauté, le maquillage… Mais cela peut aussi s’adresser à vous si vous avez tendance à dépenser beaucoup en livres, en déco, en accessoires en tout genre…

Personnellement, je reviens de bien loin en matière de shopping ! Mais j’ai réussi à remonter la pente ! Si je l’ai fait, vous aussi vous pouvez le faire !

Dans cet article, j’ai voulu partager avec vous une partie de mon parcours. Depuis mon addiction shopping jusqu’à ma prise de conscience, puis ma « guérison ». Et je vous donne des pistes concrètes pour vous aider à sortir de la spirale de la surconsommation.

 

Avant de commencer

Il n’y a aucun jugement dans cet article. Je suis passé par là, je sais ce que c’est de perdre la tête devant une paire de chaussures ou une robe. Moi aussi j’ai caché des vêtements neufs pour ne pas me faire « griller » par mon conjoint.

Lors de mes phases de tri, j’ai revendu sur ebay de nombreux articles « neuf, avec étiquette, jamais porté ».

Je sais que dans l’addiction au shopping, il y a aussi une grande part liée à notre état psychologique. On achète pour combler un vide. On dépense pour se sentir vivante. On a besoin de posséder beaucoup pour se prouver qu’on existe.

Alors, je ne suis pas psy, je ne peux pas vous aider si vous avez un mal-être existentiel. Mais je voudrais vous rassurer sur ce point. Moi même j’ai traversé une période assez noire pendant laquelle mon addiction s’est aggravée. Mais je m’en suis sortie alors que ma situation personnelle était encore fragile. Donc c’est possible !

Cependant, dans des cas vraiment extrêmes, n’hésitez pas à vous faire accompagner pour guérir la blessure que vous tentez d’oublier dans le shopping.

Mais sans plus tarder, entrons dans le vif du sujet !

 

Un constat accablant

Il y a de cela quelques années, je revenais d’une session shopping. C’était en pleine période de soldes, j’avais fait plein d’achats. Et là, j’ai eu comme un flash.

J’ai vidé mes sacs. J’ai été chercher mes achats récents. J’ai étalé sur mon lit tout ce que j’avais acheté depuis le début des soldes et le constat a été accablant. J’avais devant mes yeux l’équivalent d’une garde-robe complète ! Et j’avais acquis tout cela en moins de deux mois : robes, jupes, hauts, pantalons, vestes, chaussures, sous-vêtements, accessoires…

Et ce qui est encore plus lamentable c’est que dans tout cet amas de fringues, une grande partie n’a été porté qu’une fois, deux fois max, voire pas du tout porté…

C’est à ce moment-là que j’ai pris conscience qu’il fallait que je redresse la barre. Je ne pouvais pas continuer indéfiniment à courir après toujours plus de nouveauté. Renouveler ma garde-robe intégralement tous les deux mois, cela n’a pas de sens. Surtout pour au final continuer à se dire tous les matins « j’ai rien à me mettre » !

Exercice pratique

accro shopping en finirSi vous êtes aussi accro au shopping, je vous recommande ce petit exercice : sortez tout ce que vous avez acheté sur le mois passé, ou les deux derniers mois.

Rassemblez tout au même endroit et faites une photo.

Pour moi, c’était concentré sur les vêtements, mais cela peut concerner plein d’autres domaines : les livres, les produits de beauté, la déco, les accessoires de cuisine etc.

Rien de tel que d’avoir tout sous les yeux en même temps pour prendre conscience de l’ampleur du problème !

 

Un montant indécent

Pour aller au bout des choses, j’ai voulu savoir combien exactement j’avais dépensé au total.

Comme ces achats étaient récents, j’avais encore en tête le prix de chaque article (et puis certains avaient encore leur étiquette). J’ai donc fait l’exercice de calculer combien j’avais dépensé en tout.

Et là, deuxième claque… Je n’ai plus le chiffre exact en tête, mais je me souviens qu’il était aux alentours de 800 euros. 800 euros !!! Oui, j’avais dépensé 800 euros en fringues en l’espace de 2 mois.

Et le pire, c’est que ce montant, bien qu’un peu plus élevé en période de soldes, n’avait rien d’exceptionnel pour moi à l’époque. Je dépensais régulièrement autour de 350 euros par mois en shopping.

Je vous avoue que j’ai hésité à écrire ce montant noir sur blanc… Aujourd’hui j’ai vraiment honte d’avoir claqué de telles sommes pour des vêtements que je n’ai même pas portés pour certains (la plupart même…).

Mais plutôt que de me lamenter sur le passé, j’ai décidé de prendre les choses en mains et de reprendre le contrôle de mes dépenses.

Exercice pratique

Pour les achats répertoriés à l’exercice précédent, calculez le montant total dépensé.

Comme ces achats sont récents, vous devriez pouvoir retrouver les prix assez facilement. Soit dans votre mémoire, sur les étiquettes pas encore retirées, sur les tickets de caisse que vous avez peut-être gardés, sur votre relevé de compte en banque…

En faisant la somme de tous ces petits montants, on peut arriver à des notes assez salées au final !

 

Suivre ses dépenses

Dans un premier temps, j’ai donc établi mon budget. Je vous avais expliqué dans cet article comment faire.

J’ai créé un fichier Excel pour tracer mes dépenses mensuelles et vérifier que je ne dépensais pas plus que je ne gagnais. C’était limite, mais je n’étais pas dans le rouge, ouf !

Par ailleurs, j’ai toujours eu un côté écureuil et depuis mon tout premier salaire j’ai mis en place un virement automatique vers un livret d’épargne. Le montant de ce virement a varié avec le temps pour s’adapter à mes revenus, mais je ne l’ai jamais interrompu.

A cette époque, j’ai décidé de l’augmenter ! Je me suis dit que cet argent serait bien plus utile sur un livret que dans mon placard (et l’histoire m’a donné raison, j’ai été bien contente d’avoir cet argent de côté lorsque j’en ai eu vraiment besoin !).

Exercice pratique

accro shopping, faire ses comptesÉtablissez votre budget pour suivre vos dépenses.

Si vous ne l’avez pas déjà fait, lisez cet article pour savoir comment faire. Et si vous êtes dans le rouge, vous trouverez des pistes pour retrouver des finances saines.

 

Limiter son budget shopping

Et j’ai aussi décidé de me fixer un budget shopping à ne pas dépasser chaque mois.

Comme je partais de loin, au début j’ai fixé ce budget à 200 euros par mois. Ça n’a pas été facile, il m’a fallu quelques mois pour réussir à le respecter. Je l’ai dépassé de quelques dizaines d’euros les premiers mois. Cela m’a semblé acceptable, j’ai donc continué sur ma lancée.

Plusieurs mois, après non seulement je respectais le budget fixé, mais j’arrivais à être bien en dessous. Je l’ai alors diminué progressivement et aujourd’hui je suis plutôt aux alentours de 50 euros par mois.

Pour être sûre de ne pas dépasser ce budget, j’ai créé un deuxième fichier Excel (oui, j’adore Excel, c’est mon côté geek !). Dans ce nouveau fichier, je notais pour chaque nouvelle dépense shopping :

  • Son prix
  • Sa catégorie (jupe, robe, accessoire etc.)
  • Si je l’avais porté ou pas

En faisant cela, j’ai pu raisonner mes achats. Si je voyais que j’avais déjà acheté 2 jupes un mois donné, cela me rappelait que je n’avais pas besoin d’en acheter une troisième.

En marquant si le vêtement avait été porté ou pas, je visualisais mieux les erreurs d’achat (et il y en a eu encore beaucoup).

Et de voir le montant s’approcher du budget que je m’étais alloué, m’aidait à être plus sélective dans mes choix.

Exercice pratique

accro du shopping, faire des achatsFixez-vous votre budget shopping pour le mois.

Chaque fois que vous faites du shopping, notez ce que vous avez acheté, et son prix. Et faites le point sur vos dépenses au minimum une fois par semaine. Si vous êtes vraiment très dépensière, faites le tous les deux-trois jours, voire tous les jours pour commencer.

Le but est de respecter le budget shopping ! Si vous sentez que vous êtes sur le point de le dépasser, faites-vous rembourser certains achats pour compenser.

 

Une nouvelle vie

Je réalise aujourd’hui que cette époque a marqué mes débuts dans le minimalisme.

Pour moi, réduire mes dépenses et suivre mon budget shopping à la culotte m’a permis de sortir du gouffre de la surconsommation en matière de mode.

Le deuxième pas de géant a été lorsque j’ai fait un tri de dressing en profondeur et que j’ai commencé à réfléchir à mon style de façon cohérente. Mais ça c’est une autre histoire…

Exercice pratique

accro shopping, se recompenserRelisez cet article et mettez réellement en pratique les exercices que je vous propose. Il n’y a rien de tel que regarder la réalité en face et mettre en place des solutions à ses problèmes.

C’est en affrontant ses peurs et ses problèmes qu’on peut s’en libérer !

Et chaque mois, lorsque vous réussissez à tenir votre budget, offrez-vous une récompense ! Mais attention, quelque chose d’immatériel 😉 ! Comme par exemple un bon bain (avec bulles, bougies et musique douce), un resto, plusieurs épisodes de votre série préférée, une balade dans un endroit qui vous fait rêver, etc.

 

Pour finir, je vous donnerai un dernier conseil : trouvez une autre activité pour remplacer le shopping ! Lorsque vous vous ennuyez, plutôt que d’aller faire les boutiques (en réel ou en ligne)… essayez de :

  • lire un livre ou une revue
  • regarder des vidéos inspirantes sur YouTube
  • appeler un-e ami-e
  • écrire dans un cahier comment vous vous sentez
  • boire un thé ou une boisson qui vous détend
  • imaginer de nouvelles tenues avec ce que vous avez déjà

 

N’hésitez pas à partager en commentaire ce que vous avez mis en place pour arrêter de trop consommer ! Cela pourra inspirer d’autres personnes !

Et si vous souhaitez vous en sortir, dites-moi en commentaire ou bien par mail si vous avez besoin de soutien. Je me ferai un plaisir de vous répondre !

 

Photos de l’article : extraits du film L’accro du shopping (oui, je sais c’était facile !)

Laisser un commentaire 0 commentaires