Faire le tri dans sa penderie 3/3 : Comment ranger ce que je garde ? | Révélez Votre Image

Faire le tri dans sa penderie 3/3 : Comment ranger ce que je garde ?

Vous avez réussi à identifier ce que vous souhaitez garder et éliminer de votre penderie, vous avez procédé à un grand tri. Maintenant se pose la question du rangement des vêtements que vous gardez.

En effet, pour faciliter le choix de vos tenues le matin, n’avoir dans sa penderie que des vêtements que l’on aime, que l’on porte avec plaisir et qui nous vont est un grand pas en avant. Mais un autre aspect à prendre en compte c’est l’organisation de votre dressing.

L’objectif est de vous rendre la tâche le plus facile possible le matin. Lorsque vous souhaitez porter un vêtement, que vous le trouviez immédiatement.

En réalité, le principe de base est tout simple : regrouper par catégorie et tout avoir à portée de vue et de main.

 

1 – L’exemple à ne pas suivre !

Je me souviens d’une époque où pour gagner de la place dans mon dressing, il m’arrivait de mettre 2 voire 3 chemisiers par cintre, avec même parfois un ou deux pantalons à cheval sur la barre de ce même cintre !

L’effet était double (doublement négatif) : je mettais un temps fou à trouver un chemisier si celui-ci était en dessous d’un autre, ou bien il m’arrivait d’oublier l’existence d’un vêtement faute de l’avoir vu récemment. Ensuite, avec une telle organisation, mes vêtements n’étaient pas faciles d’accès : ils étaient tellement serrés que j’avais du mal à accéder aux cintres et pour prendre un vêtement, je devais en déplacer deux ou trois autres ! Et en prime lorsque j’arrivais à l’extraire de ma penderie, il était tout froissé d’avoir été comprimé !

 

Photo : Artswall

 

C’est un bon exemple de ce qu’il ne faut pas faire ! Si vous reconnaissez votre dressing dans cette description, voici comment le réorganiser.

 

2 – Ranger par catégorie

Il sera beaucoup plus facile de trouver votre tenue le matin, si tous vos pantalons sont regroupés au même endroit, tous vos hauts sont regroupés ensemble, toutes vos robes d’un autre côté etc.

Vous pourrez aussi mieux identifier ce que vous avez (ce que vous avez en trop ou au contraire, ce qu’il vous manque).

Si vous avez beaucoup de vêtements au sein d’une même catégorie, vous pouvez aussi les organiser par sous-catégorie. Cette organisation peut se faire par couleur, par forme de vêtement ou par usage…

 

Photo : Les éclaireuses

 

Par exemple, pour les hauts :

  • vous pouvez regrouper ensemble les hauts à manche longue, ceux à manche courte et les sans manches
  • séparer les hauts habillés des hauts décontractés
  • ranger le blanc d’un côté et la couleur de l’autre

Pour les pantalons :

  • vous pouvez mettre d’un côté les jeans et de l’autre les pantalons en toile
  • ranger séparément les pantalons de couleur neutre et les pantalons colorés
  • avoir les pantalons habillés d’un côté et les pantalons décontractés de l’autre

Etc. Faites de même pour chaque catégorie de vêtement si vous en ressentez le besoin.

Trouvez l’organisation qui correspond le mieux à votre façon de penser votre tenue du jour. Est-ce que vous réfléchissez plutôt en termes de style (habillé, décontracté), en terme de couleurs, en termes de coupes…

Il n’y a pas d’organisation idéale à reproduire, il vous faut trouver la vôtre, celle qui vous facilitera les matins. Essayez, transformez, bougez les choses jusqu’à être pleinement satisfaite de votre agencement.

 

3 – Avoir tout à portée de main

Idéalement, tous les vêtements que vous avez gardés et que vous souhaitez porter régulièrement devraient tous tenir dans un seul et même endroit. Vous allez porter le plus souvent les vêtements que vous voyez le plus souvent.

Évitez de placer des vêtements trop loin de votre vue ou hors de portée. Si vous ne les voyez pas, vous ne penserez pas à les porter. S’ils ne sont pas accessibles facilement, vous aurez tendance à ne mettre que les vêtements faciles d’accès.

 

 

Si vous n’avez pas le choix, placez hors de vue les vêtements dont vous savez que vous irez les chercher par besoin. Par exemple les manteaux : même s’ils ne sont pas visibles, vous n’oublierez pas d’aller en chercher un avant de sortir de chez vous !

Ou bien mettez à part les vêtements associés à une activité particulière. Par exemple si vous portez des tenues très différentes la semaine et le week-end, mettez vos vêtements de la semaine à portée de main et ceux du week-end dans un autre rangement. Il peut aussi s’agir des vêtements de sport qui peuvent être rangés dans un endroit spécifique pour libérer de la place dans votre armoire, etc.

Dans tous les cas, essayez dans la mesure du possible d’avoir à portée de main les vêtements que vous utilisez le plus souvent pour vous simplifier la vie. Par exemple, si vous savez que vous préférez porter des robes plutôt que des pantalons, mettez vos robes à l’endroit le plus accessible de votre penderie. Et mettez vos collants dans un tiroir ou une boite proche des robes et à une hauteur confortable et facile d’accès.

 

4 – Éviter le fouillis

  • Rangement vertical

Si vous avez des tiroirs, je vous encourage vivement à tenter l’organisation verticale suivant la méthode Kon Marie de Marie Kondo, en particulier pour les tee-shirts. Finies les piles qui s’effondrent lorsque vous voudrez prendre un t-shirt en bas de la pile, et en plus, c’est un gain de place impressionnant !

 

Photo : Beauty and the Geek

 

Personnellement, j’utilise aussi le rangement vertical pour les jeans et les pantalons. Vous voyez tout d’un seul coup d’œil et lorsque vous prenez un vêtement, cela ne chamboule pas tous les autres. Le tiroir est toujours bien rangé.

Si vous n’avez pas de tiroirs, vous pouvez mettre en place cette organisation en rangeant dans des boites et en posant ces boites sur les étagères à la place des piles de tee-shirts !

Le rangement vertical est bien adapté pour les hauts (à condition qu’ils ne soient pas trop fluides), les pantalons, les pulls type sweat ou les pulls fins.

 

  • Faire des piles

Vous pouvez ranger en piles une grande partie de votre garde-robe : les pantalons, les jupes, les tee-shirts, les pulls etc. Le soucis de ce type de rangement c’est que d’une part vous avez tendance à oublier les vêtements du bas de la pile puisque vous ne les voyez pas, et d’autre part, si vous décidez de prendre ce vêtement tout en bas de la pile, il y a un grand risque de dégringolade du reste de la pile.

C’est selon moi le type de rangement à éviter au maximum et à réserver aux pulls en maille épaisse pour lesquels les autres formes de rangement ne sont pas adaptées.

 

Photo : Bon chic Belle gueule

 

Si vous choisissez de ranger en pile malgré tout, je vous conseille d’ajouter des planches supplémentaires pour réduire l’espace entre deux étagères et ainsi vous permettre de ne pas faire des piles trop hautes.

 

  • Sur cintre

C’est avec le rangement vertical la forme de rangement qui permet de maintenir un dressing bien rangé tout en ayant un maximum de visibilité. N’hésitez donc pas à adopter les cintres pour tout type de vêtements : les tee-shirts, les blouses fluides, les robes… Utilisez des cintres à pinces pour les jupes et les pantalons. Comme dit plus haut, ce mode de rangement est adapté à tous les types de vêtements sauf pour les pulls en maille qui risquent de se déformer sous leur propre poids.

Pour les vêtements sur cintre, choisissez de beaux cintres assortis qui permettront d’avoir de la cohérence dans votre dressing. Éliminez les cintres qui sont abîmés ou superflus – en faisant attention à en garder pour les vêtements qui ne sont pas repassés ou au sale. Éliminez les cintres en métal qui ont tendance à déformer les vêtements. Et ne mettez qu’un seul vêtement par cintre.

 

Photo : Secret de commode

 

5 – Ne pas oublier les accessoires

Aujourd’hui, on trouve de nombreux éléments pour faciliter le rangement : boîtes, cintres, porte-bijoux, range-ceintures, range-foulards, range-chaussures… Misez sur des solutions adaptées à chaque type d’accessoires plutôt que de les entasser dans des tiroirs. Mais avant d’aller dépenser de l’argent pour ces objets posez vous la question de savoir si VOUS en avez besoin.

Il existe plein de façon de ranger vos accessoires sans passer par la case shopping, ou bien pas par celle que vous imaginez ! Gardez seulement à l’esprit que comme pour les vêtements, si vos accessoires sont bien rangés et bien visibles, vous serez plus tenté(e) de les porter.

Vous pouvez opter pour des séparateurs de tiroirs, pour ranger foulards, ceintures, cravates et autres petits accessoires que vous n’avez pas en grand nombre. Mais vous pouvez aussi détourner des objets pour créer votre rangement adapté à vos besoins.

Pour vos bijoux, soyez inventive et curieuse pour vos rangements, n’hésitez pas à détourner un objet de son usage initial ! Un accessoire de rangement vendu en boutique au rayon cuisine par exemple peut tout à fait être adapté à un dressing.

 

Photo : Gurl

 

Pour les foulards, une astuce testée et approuvée : utilisez des anneaux de douche et un cintre. Chaque foulard est retenu par un anneau de douche et chaque anneau est accroché à la barre du cintre. Ça ne prend pas de place, et tous vos foulards sont visibles et faciles d’accès.

 

 

Si vous avez beaucoup de chaussures, les étagères Billy de Ikea ont un format idéal, et vous pouvez ajouter des tablettes à la hauteur que vous souhaitez pour vous adapter à la hauteur de vos différentes paires de chaussures. Pour gagner de la place, vous pouvez ranger vos chaussures tête bêche. Pour vos bottes, faites-les tenir debout en y mettant une bouteille vide ou un magazine plié en deux.

 

Photo : La souris coquette

 

Pour gagner de la place dans le rangement de vos sacs à main, mettez les plus petits dans les plus grands. De cette façon, ils se tiendront mieux et seront plus faciles à faire tenir sur une étagère sans qu’ils ne s’écrasent les uns sur les autres.

 

6 – La touche finale

Et pour finir, voici une astuce futile mais qui peut faire la différence : parfumez votre dressing ! Des solutions existent en magasin pour parfumer votre penderie et votre linge par la même occasion.

Mais vous pouvez le faire dans un esprit récup’ : pourquoi pas utiliser les échantillons de parfums que l’on trouve dans les magazines, ou bien mettre une savonnette au fond d’un tiroir.

Ou encore, vous pouvez aussi (ré)utiliser le papier de soie sur lequel vous vaporisez votre parfum préféré avant de les disposer au fond des tiroirs/tablettes. Astucieux, économique et personnalisé !

 

Et après ?

Vous verrez qu’après avoir trié et fait le vide dans votre dressing, vous aurez par la même occasion fait le vide dans votre tête. Il s’agit maintenant de garder vos bonnes résolutions sur le long terme.

Une règle simple à appliquer c’est la règle du 1 pour 1 : pour un vêtement acheté, vous en retirez un de votre dressing. En appliquant cette règle simple, vous soupèserez mieux le pour et le contre d’un nouvel achat, et vous éviterez de vous faire à nouveau envahir.

 

principe du one in one out

 

En enfin, dites-vous bien qu’il est tout à fait acceptable que votre tri ne soit pas complet du premier coup, que votre organisation ait besoin de s’améliorer avec le temps et l’usage. Votre style évolue, vos habitudes changent et ce qui vous convient aujourd’hui peut devenir une contrainte à l’avenir.

Si vous ressentez que vous avez encore des pièces non portées ou que votre dressing n’est pas aussi facile à vivre que vous le souhaitez, recommencez le processus de tri. Il y a peut-être des pièces que vous avez gardées mais que vous ne mettez pas. Ou bien repensez l’agencement de votre dressing, peut-être qu’en déplaçant certaines catégories de vêtements vous vous sentirez plus à l’aise.

Expérimentez, adaptez, profitez de votre dressing !

 

Comment est organisée votre garde-robe ? Avez-vous des astuces de rangement et d’organisation que vous souhaitez partager ? Dites le moi dans les commentaires, je suis curieuse de vous lire !

Laisser un commentaire 0 commentaires