Osez vous faire rembourser ! | Révélez Votre Image

Osez vous faire rembourser !

minimalisme, oser se faire rembourser

Vous avez peut-être dans votre dressing des vêtements que vous n’avez jamais portés. Certains ont même encore l’étiquette !

Et pourtant, vous répugnez à retourner le vêtement en boutique… Vous le laissez trainer au fond du dressing, tout en sachant pertinemment que c’est une erreur d’achat.

Dans cet article, j’aimerais vous encourager à explorer une solution souvent sous-estimée pour vous débarrasser de ces vêtements : vous faire rembourser en boutique !

Oui tout simplement !

Mais est-ce vraiment si simple que ça ?

Pourquoi on ne se fait pas rembourser ?

Bien sûr ce n’est pas toujours possible (la boutique ne pratique pas le remboursement, l’article était soldé…) Mais il y a malgré tout de nombreuses situations où il est tout à fait possible de se faire rembourser.

Mais dans ces cas-là, bien souvent on ressent des scrupules à retourner l’article. Petite liste non exhaustive de ce qui se passe dans notre tête et qui nous bloque :

  • Peur du regard de la vendeuse : que va-t-elle penser de moi ? Et si je passais pour une emm*rdeuse ? Ou pire pour une personne près de ses sous ?
  • On se sent mal à l’aise : c’est du chiffre d’affaire en moins pour la boutique, c’est pas très sympa pour la propriétaire…
  • On a aussi un peu honte : comment avouer que je me suis trompée, j’étais si enthousiaste hier, on va me prendre pour une girouette !
  • L’influence de la société de consommation dans laquelle on évolue : si ça ne convient pas, on jette et on achète autre chose ! Se faire rembourser c’est pour les radins, moi j’ai les moyens, j’ai pas besoin de me faire rembourser !

N’hésitez pas à compléter cette liste et à me dire en commentaire quels sont vos blocages à vous..

Bref !

se faire rembourser, garde-robe capsule

Mon premier remboursement, toute une histoire !

Je vais vous raconter une petite histoire.

Il y a quelques années, quand j’ai pris la décision de ne plus me laisser envahir par les erreurs d’achats, j’ai compris qu’une part importante du processus consistait à apprendre à demander le remboursement de mes erreurs d’achat.

Je dis bien remboursement. Je voulais éviter les avoirs qui poussent à la consommation, ou les échanges qui ne sont pas toujours satisfaisants.

Les blocages évoqués plus haut tournaient en boucle dans ma tête… Mais j’étais déterminée !

Je me souviens encore le premier vêtement que j’ai ramené suite à cette décision. J’avais élaboré toute une histoire dans ma tête pour justifier pourquoi je le ramenais. Et pourquoi je préférais un remboursement plutôt qu’un échange ou un avoir…

Une fois en caisse, j’étais au taquet, prête à débiter mon histoire (inventée de toute pièces, évidemment…). Mais la vendeuse a pris mon article, a tapé sur la caisse, et a sorti un papier. Elle m’a juste demandé de mettre mon nom et de signer. Et c’est tout !

Pas besoin de me justifier. Pas besoin de raconter mon histoire à dormir debout !

Zut alors !

Mais aussi, et surtout : ouf ! C’est pas si compliqué en fait ! C’est même plutôt facile !

Surmonter les blocages et se faire rembourser

J’aimerais aussi revenir sur différents blocages et vous montrer qu’on se fait parfois une montagne d’une petite colline…

Je fais du tort à la boutique

Déjà, j’aimerais préciser que toutes les boutiques ne pratiquent pas le remboursement. Donc si une boutique a décidé de proposer le remboursement, c’est prévu dans son budget et vous n’avez pas de scrupules à avoir !

De plus, en ramenant le vêtement en boutique, vous le remettez dans le circuit. Vous permettez à une autre personne de l’acheter. Et de le porter !

La vendeuse va me prendre pour une girouette

Avec cette objection-là, vous partez du principe que la vendeuse se souvient de vous. Qu’elle se souvient de quand vous avez acheté le vêtement, et de ce que vous en avez pensé… Et surtout qu’elle a un avis sur la question !

Mais en réalité les vendeuses sont des humains comme les autres, avec leurs propres soucis, et une mémoire sélective.

Cela fait un peu de mal à l’ego de l’admettre, mais il est plus que probable qu’elle n’ait qu’un vague souvenir de vous, voire qu’elle ne se souvienne pas du tout de votre passage en caisse !

Et il faut vous souvenir que faire des remboursements fait partie de son boulot. Vous n’êtes pas la première ni la dernière à demander un remboursement. Et pour cette raison, elle n’a pas sur vous un avis plus sévère que sur les autres clientes !

Et si jamais vous avez vraiment des scrupules vis à vis de la vendeuse qui était là le jour de votre achat, sachez que bien souvent si vous revenez le lendemain, ce sera probablement une autre vendeuse qui sera là. Dans la plupart des boutiques, il y a plusieurs vendeuses qui tournent sur une semaine.

se faire rembourser, garde-robe capsule

Je risque de passer pour une radine

En demandant un remboursement, vous récupérez de l’argent que vous pourrez dépenser à nouveau. Peut être pas dans cette boutique, mais votre argent va de toute façon servir un autre but !

Ce n’est donc pas une question de radinerie !

En demandant un remboursement, vous affirmez juste que vous souhaitez utiliser votre argent autrement que dans des vêtements que vous ne porterez pas.

Votre budget n’est pas extensible indéfiniment, vous devez faire des choix et établir des priorités dans vos dépenses.

Ce n’est pas être radin de faire des choix, de définir ses priorités et de s’y tenir !

J’ai les moyens j’ai pas besoin de me faire rembourser !

Notre société a tendance à encourager la consommation, voire la surconsommation.

Et on attend de nous que si un objet ne nous convient pas, c’est pas très grave, « c’était pas très cher de toute façon ».

Alors on l’oublie dans un coin et on passe à l’achat suivant.

Mais ce vêtement n’est pas qu’un objet qui va prendre la poussière. Il y a derrière lui de nombreuses personnes qui y ont contribué : il a été dessiné, il a fallu fabriquer du tissu pour le réaliser, il a été cousu, acheminé jusqu’en boutique…

Pensez à tous ces efforts, toutes ces personnes qui ont permis que ce vêtement se retrouve dans vos mains. Tout ça pour qu’au final il moisisse au fond de votre placard ?

Ramener le vêtement en boutique ce n’est pas grand-chose mais cela permet aussi de ne pas participer à ce gâchis planétaire.

Et si je ne peux pas me faire rembourser ?

Bien sûr, le remboursement n’est pas possible dans toutes les boutiques.

Si vous êtes encore dans les délais pour un échange ou un avoir, c’est toujours mieux que rien.

Vous pouvez en profiter pour vous focaliser sur les accessoires : bijoux, ceinture, ou encore des tops à porter sous vos blouses transparentes ou trop décolletées…

Ou pourquoi pas chercher un cadeau pour une sœur, une cousine, une amie ? Plutôt que de courir les boutiques au dernier moment, c’est peut-être l’occasion de prendre un peu de temps pour choisir calmement quelque chose qui lui plairait.

Et enfin, si vous avez passé le délai pour le remboursement vous pouvez aussi revendre vos vêtements.

J’espère que cet article vous aura permis de voir le remboursement d’un œil neuf et vous aidera à passer à l’action !

L’objectif final est bien de ne garder dans votre penderie QUE des vêtements que vous aimez et que portez vraiment, avec plaisir. Et le remboursement n’est qu’un moyen d’y arriver.

Laisser un commentaire 2 commentaires