Donner, vendre…? Que faire de ses vêtements suite à un tri

vendre vêtements, donner vêtements

Ça y est, le tri est terminé ! Vous avez identifié les vêtements que vous portez régulièrement, qui vous plaisent et qui vous vont. Ceux-là sont de retour dans votre penderie.

Et puis, il y a tous les autres… Ceux dont vous savez que vous devez vous débarrasser. Mais pas toujours facile de connaître toutes les options à notre disposition dans ce cas là.

Dans cet article, nous allons faire un petit tour d’horizon des différentes façons de vendre ou donner ces vêtements dont vous ne voulez plus. Je suis sûre que vous allez en découvrir certaines auxquelles vous n’aviez pas pensé !

 

1 – Faire un tri dans le tri

Parmi les vêtements que vous ne souhaitez pas garder, il y en a sans doute une partie qui est tâché, troué, abîmé… bref plus portables en l’état. Pour ceux-là, la question ne se pose pas : vous allez les donner. Oui, attention : j’ai bien dit donner, pas jeter ! Nous verrons plus loin pourquoi.

Parmi ceux qui sont encore en bon état, vous pouvez encore distinguer deux catégories : ceux que vous pouvez vendre, et ceux qui n’en valent peut être pas la peine. Parmi ces derniers, je pense à ceux que vous avez acheté à tout petit prix. Même s’ils sont encore en bon état, vous ne pouvez pas espérer en retirer plus de 1 ou 2 euros à la vente.

 

vendre vêtements, donner vêtements

 

Après à vous de voir où se situe votre seuil. Quelle quantité d’énergie vous êtes prête à dépenser pour recueillir 1 ou 2 euros. Cela est propre à chacune. Pour certaines personnes, si on ne peut pas en tirer 20 euros minimum, cela ne vaut pas la peine de perdre du temps à essayer de le vendre. Pour d’autres, chaque euro mérite sa peine.

Il n’y a pas jugement de valeur. A vous de voir où vous vous situez. Par exemple si vous estimez que vendre en dessous de 10 euros ne vaut pas la peine. Faites une pile des vêtements que estimez pouvoir vendre 10 euros ou plus. Ceux qui n’entrent pas dans la pile, iront dans celle des vêtements à donner.

Maintenant vous avez deux piles : une pile à donner et une pile à vendre. Que faire de chacune de ces piles ?

 

2 – Donner des vêtements dont on ne veut plus

Recyclage !

Ne jetez pas à la poubelle les vieux vêtements dont vous ne voulez plus !

Ils ont été fabriqués à partir de matières premières et peuvent être recyclés.

Nous sommes aujourd’hui sensibilisés au fait que les ressources de la terre ne sont pas inépuisables. Toutes les matières qui ont servi à fabriquer vos vêtements (coton, lin, soie, mais aussi pétrole, cuir…) ont déjà été extraites. Le fait de les recycler permet de réinjecter dans le circuit de production de la matière qui ne sera pas prise à la source.

Pour fabriquer de nouveaux vêtements, on va utiliser les fibres des anciens. Ou si ce n’est pas possible, les vieux vêtements vont être utilisés à d’autres fins.

 

vendre vêtements, donner vêtements

 

Pour en découvrir plus sur les bénéfices du recyclage des vêtements, rendez-vous sur la fibre du tri. Vous y trouverez plein d’informations sur les points de collecte, le recyclage etc.

Il existe aujourd’hui de nombreuses façons de recycler les vêtements :

  • dans les déchèteries, vous avez un conteneur spécial vêtements
  • vous pouvez les amener directement dans les points de collecte (Emmaüs, la croix rouge, ressourcerie…)
  • des conteneurs de collecte des vêtements sont disposés un peu partout en France, vous en avez forcément un près de chez vous !
  • certaines enseignes récupèrent vos vêtements contre un bon d’achat (mais attention, cela pousse à la consommation et ce sont souvent des enseignes de fast fashion qui font cela)

 

Donner à vos proches

Pour beaucoup de personnes, les vêtements sont empreints d’une valeur sentimentale. Dans ces cas là il est souvent difficile de donner ses vieux vêtements à des associations. On ne sait pas ce qu’ils vont devenir. Quelque part dans notre tête on imagine notre vieux pull qu’on aimait tant, transformé en fibre d’isolation. Cela peut être un vrai blocage !

MAIS, ce n’est pas une raison suffisante pour garder chez vous ces vieux vêtements que vous ne porterez plus !

 

vendre vêtements, donner vêtements

 

S’ils sont encore en bon état mais que vous ne souhaitez pas les vendre, mettez les à part. Et lorsque vous recevez des amis, ou de la famille, vous pouvez leur proposer de jeter un œil dans votre boite aux trésors. Peut être que ce fameux pull que vous aimiez tant mais qui ne vous va plus sera adopté par quelqu’un qui saura en prendre soin.

Sachez aussi que vous pouvez déposer des vêtements en bon état dans certains lieux de culte (église, temple, synagogue, mosquée). Ils seront redistribués afin d’aider les nécessiteux.

 

3 – Vendre des vêtements dont on ne veut plus

Sur internet

Quand on pense vêtements de seconde main + internet, on pense souvent à Ebay ou le bon coin. Ce sont effectivement des options qui s’offrent à vous. Cependant, les férues de bonnes affaires ont tendance à délaisser ces deux sites désormais.

Or si vous souhaitez vendre vos vêtements en ligne, vous devez les mettre là où se trouvent les acheteuses potentielles ! C’est très logique, mais on a tendance à passer outre cette règle de base quand on met en vente sur internet…

Donc, où mettre en ventre vos vêtements en ligne ?

 

vendre vêtements, donner vêtements

 

Vinted

C’est un peu comme le bon coin, mais uniquement pour les vêtements et accessoires. Mais la navigation est bien plus facile (à mon avis).

Comme sur le bon coin ou Ebay, sur Vinted.fr vous trouvez de tout, pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Vous pouvez dialoguer avec les acheteuses potentielles. Les ventes sont gratuites, la commission est payée par l’acheteuse (5% du prix de vente + 0,70€).

Vous bénéficiez d’une protection, comme sur Ebay pour éviter les mauvaises surprises.

L’inconvénient : la tentation !! On oublie qu’on est là pour vendre et on se retrouve à dépenser de l’argent qu’on n’a pas parce que c’était vraiment une bonne affaire ! Gardez la tête froide !

 

Vestiaire collective et videdressing

Ces deux sites sont plus spécialisés dans le luxe et le haut de gamme.

Si vous avez un faux, ou une contrefaçon achetée sur un marché, n’espérez pas les revendre sur ces sites. En revanche, si vous avez une très belle pièce de luxe, c’est l’endroit idéal !

Chez vestiaire collective, vous n’envoyez pas vos articles à l’acheteuse. Vous les envoyez aux ateliers pour vérification. Cela ajoute un peu de délai pour la réception de vos envois, mais les acheteuses sont prévenues, donc pas de soucis avec ça.

Sur videdressing.com, la plateforme vérifie l’authenticité sur photos. Vous devez fournir autant de preuves que possible pour valider l’authenticité de votre pièce (facture, n° de série etc.).

 

vendre vêtements, donner vêtements

 

Les groupes facebook dédiés

Dans la plupart des grandes villes, il existe des groupes Facebook de vide dressing. Cela permet en particulier la remise en mains propres et donc d’éviter les frais de ports.

C’est un peu à mi chemin entre la vente en ligne et la vente en direct !

N’hésitez pas à lancer une petite recherche la prochaine fois que vous surferez sur Facebook.

 

Instagram

Pour vendre sur instagram, il vous suffit d’ouvrir un compte si ce n’est pas déjà fait. Vous y postez ensuite les photos des vêtements que vous voulez vendre.

Ajoutez des hashtags dans la description de vos photos, et vous pouvez aussi tagguer les marques des vêtements que vous vendez.

Comme sur tous les sites de vente en ligne, soyez précise dans le descriptif, et indiquez le prix ainsi que les frais de port. Pensez à mettre votre ville dans votre profil pour favoriser la remise en mains propres.

 

Vendre en direct

C’est une très bonne option si vous avez un gros volume à vendre, cela ira beaucoup plus vite que de passer par un site en ligne.

 

Vide-grenier et vide-dressing

Vous pouvez vendre sur des vide-greniers ou bien sur des vide-dressing. Dans le second cas, vous savez que les personnes qui sont là sont venues pour acheter des vêtements. Comme c’est mieux ciblé, vous avez plus de chances de vendre.

C’est vraiment l’idéal pour vendre une bonne fois le plus gros de votre stock. Si vous réservez l’emplacement avec une amie, vous divisez le prix de l’emplacement et vous avez de la compagnie pour la journée !

Pensez à amener de la monnaie, surtout si vous pratiquez de petits prix autour de 3-4 euros. Les acheteuses viennent souvent avec des billets de 5, 10 ou 20 euros. L’absence de monnaie peut vous faire rater une vente !

 

vendre vêtements, donner vêtements

 

Les dépôts vente

Cette solution est valable surtout pour les pièces haut de gamme car les commissions peuvent être assez élevées (autour de 50%). Tous vos articles ne seront pas forcément acceptés. C’est la personne qui gère le dépôt vente, et qui connait sa clientèle qui va sélectionner les pièces qu’elle pense pouvoir revendre.

N’amenez donc que des pièces en excellent état, de marques connues, et de préférence à la mode du moment.

 

Comment fixer les prix

Que vous vendiez en direct ou sur internet, vous avez deux stratégies.

Soit vous voulez absolument gagner de l’argent, et vous fixez des prix élevés. Soit vous voulez vraiment écouler votre stock et dans ce cas vous mettez des prix assez bas.

La seconde stratégie est en général la plus gagnante. Que ce soit sur internet ou sur un vide dressing, lorsqu’on achète d’occasion, on veut faire une bonne affaire. Si les prix sont trop élevés, même si la pièce est très belle, la plupart des personnes intéressées passeront leur chemin. Elles iront faire une bonne affaire chez la voisine !

En revanche, faites attention, ne fixez pas des prix trop bas non plus ! Il est de coutume de négocier les prix sur la vente d’occasion. Si vous avez fixé votre prix au plus bas, vous n’aurez pas de marge de manœuvre. Fixez donc un prix très légèrement supérieur à celui que vous imaginez. Et ensuite, laissez le feeling agir !

Si vous sentez que la personne est prête à payer le prix, tant mieux. Sinon, laissez entendre que vous êtes ouverte à la négociation. Les acheteuses adorent ! Cela donne encore plus l’impression de faire une affaire. Et au final tout le monde s’y retrouve !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire 0 commentaires