Je suis trop grosse ! | Révélez Votre Image

Je suis trop grosse !

Ces derniers temps, vous avez constaté que vos pantalons étaient plus serrés que d’habitude. Vous avez noté que vos pulls sont plus moulants. Lorsque vous boutonnez vos chemisiers, les boutons tirent, ce qui n’était pas le cas avant…

Vous décidez d’en avoir le cœur net. Direction la salle de bain. Vous montez sur la balance et vous réalisez avec horreur que vous avez pris 7 kilos ! Vous n’avez rien vu venir mais il faut se rendre à l’évidence ils sont bien là.

Lorsque vous vous regardez dans le miroir, vous ne voyez plus que ça : ces kilos en trop. Ils vous gâchent la vie et vous empêchent de vous sentir bien.

Et chaque jour, lorsque vous vous habillez, vos vêtements qui vous boudinent vous rappellent qu’ils sont trop petits !

 

Comment garder le moral pendant un régime ?

Dans cet article, je ne vais pas vous expliquer quel régime suivre. Je ne suis pas spécialiste en perte de poids.

Je ne vais pas non plus vous faire un couplet sur le fait de s’accepter comme on est. C’est très important, et je vais y revenir. Mais il arrive aussi des moments dans la vie où on sent bien qu’on s’est éloignée de notre poids de forme. Et on sait qu’on se sentirait mieux avec quelques kilos en moins.

Je suis passée par là. Après mes grossesses, j’ai mis du temps à perdre les kilos en trop et à retrouver mon poids de forme.

Et je voudrais partager avec vous ce qui m’a vraiment aidée à tenir le coup pendant cette période.

J’ai fait en sorte de me trouver belle et d’être bien dans ma peau malgré les kilos en trop. Et ma garde-robe a joué un rôle important dans ce processus.

J’ai eu cette « chance » (lol) de ne prendre que du bas. Beaucoup de mes hauts étaient encore tout à fait portables, mais aucun de mes pantalons d’avant grossesse ne m’allait plus. Et porter des pantalons de grossesses était beaucoup trop déprimant.

J’ai donc acheté 2 pantalons à ma taille. Et j’ai fait un tri dans mes hauts pour ne garder à portée de main que ceux qui m’allaient encore. Je ne me suis pas obstinée à porter ceux qui étaient clairement trop petits. Pareil pour les robes, de mémoire il y en avait une ou deux qui m’allaient encore, toutes les autres ont attendu sagement leur tour.

 

belle au régime, féminité au régime

Photo : Femme actuelle

 

Portez des vêtements à votre taille !

Ce que je veux illustrer avec cet exemple, c’est que je n’ai pas renoncé à ma féminité, ni à me sentir bien sous prétexte que j’avais quelques kilos en trop. J’ai fait en sorte que cette période de transition soit le plus agréable à vivre du point de vue de mon image. Et le fait de se sentir bien dans sa peau, cela n’a pas de prix ! Je vous assure qu’on vit bien mieux ce passage si chaque matin on a la chance d’avoir des vêtements qui nous vont et qui nous font nous sentir belle !

Si vous vous retrouvez dans cette situation, commencez par faire un tri dans votre dressing.

Ne gardez que les vêtements qui vous vont vraiment avec votre poids actuel. Tous ceux qui sont trop petits, vous les mettez de côté. Vous aurez plaisir à les retrouver plus tard. Mais pour le moment, ils ont la fâcheuse manie de vous faire vous sentir grosse, alors ouste ! Hors de votre vue !

Je ne le répèterai jamais assez : en portant des vêtements à votre taille, vous faites déjà un pas de géant pour vous réconcilier avec votre image !

 

belle au régime, féminité au régime

Photo : Girl with curves

 

Faites du shopping si nécessaire

Et si après ce tri vous vous retrouvez avec… plus rien ? Allez faire un peu de shopping et trouvez-vous de nouveaux vêtements. Choisissez des vêtements qui vous vont et qui vous plaisent. Mais pas trop ! Juste de quoi vous habiller durant la période où vous allez perdre du poids.

Vous n’allez pas racheter une garde-robe complète puisque cet état est transitoire, mais juste de quoi avoir un peu de variété dans vos tenues, le temps de rentrer à nouveau dans vos vêtements préférés. Tout en continuant en parallèle vos efforts pour retrouver votre poids de forme.

Par exemple, si vous achetez 2 bas et 5 hauts, vous avez déjà de quoi composer 10 tenues différentes avec seulement 7 pièces ! Si vous ajoutez à cela les différentes combinaisons que vous pouvez faire avec vos accessoires, et chaussures, vous êtes parée pour un moment. Juste le temps de retrouver votre poids de forme.

Mais… peut-être que vous avez quelques réticences devant ce conseil… J’ai relevé 3 réactions typiques lorsque j’aborde ce sujet. Sans doute que vous vous reconnaitrez dans l’une d’elles. Si c’est le cas, dites-moi dans les commentaires laquelle vous parle le plus. Pour chacune, je vous aide à voir les choses sous un autre angle.

 

belle au régime, féminité au régime

Photo : Be fashion like

 

Je ne veux pas faire de shopping parce que…

…ce serait du gâchis

Effectivement, acheter un vêtement en sachant d’avance qu’on ne va pas le porter très longtemps, cela peut freiner. On se dit que l’argent serait plus utile à autre chose, qu’on va dépenser de l’argent, générer un certain « gaspillage » puisque ces vêtements ne vont pas être portables très longtemps…

Oui, j’entends bien tous ces arguments. Et je les comprends tout à fait puisque je suis la première à vous conseiller d’acheter des pièces qui vont durer dans le temps et à limiter les pièces éphémères !

Mais je vous dis aussi régulièrement que vos vêtements sont vos alliés pour votre image. Que votre dressing doit être un soutien de votre bien être et de votre propre estime. Que se sentir belle et bien dans ses vêtements, c’est primordial !

 

Mais le gâchis n’est pas là où on l’imagine !

Si vous n’achetez pas de vêtements à votre taille, et que vous continuez  à porter ceux qui vous boudinent, qu’est-ce qui va se passer ? Vous allez continuer à vous sentir mal dans votre peau, à être inconfortable dans vos vêtements. Tous les matins vous allez vous dire des choses pas très sympa dans votre tête (et ce n’est pas l’idéal pour commencer sa journée). Il est là le vrai gâchis !

Alors, bien sûr, ce n’est pas facile de mettre en miroir un objet matériel (les vêtements) et un état psychologique (votre bien être). Le vêtement c’est concret, c’est palpable. Le fait d’être bien ou mal c’est plus subjectif, impalpable… mais c’est tellement important !

Imaginez une balance. Posez dans un des plateaux, les conséquences de l’achat de nouveaux vêtements (l’argent dépensé, l’encombrement, le « gaspillage »). Dans l’autre plateau, vous placez votre estime de vous-même, votre bien être, votre confort…

Et maintenant, réfléchissez à ce qui est le plus important pour vous. Demandez-vous ce qui a le plus d’impact sur votre quotidien. Qu’est-ce qui pèse le plus lourd dans la balance ?

Et vous pourrez toujours donner ou revendre ces vêtements lorsqu’ils auront rempli leur mission ! C’est ce que j’ai fait avec mes deux pantalons : il y a bien longtemps qu’ils ont quitté mon dressing !

 

gardez le moral au régime, belle au régime

Photo : Girl with curves

 

…ce serait abdiquer

L’idée sous-jacente, c’est que si j’achète des vêtements plus grands, c’est comme si je laissais tomber le régime… Ce serait baisser les bras et accepter la fatalité !

Quelle pression pour quelques morceaux de tissus !

Si on achète des vêtements plus grands, quelque part, on accepte l’idée qu’on en a besoin. On valide l’idée que notre corps a changé…

Et c’est la réalité… A ce moment précis, votre corps est différent de ce qu’il était il y a quelques temps. Et vos vêtements trop petits vous le rappellent douloureusement chaque matin !

Or, le fait de garder des vêtements trop petits ne va pas changer votre poids dans l’immédiat. Ce qui va vous aider à retrouver votre poids de forme, ce sont toutes les petites actions que vous mettez en place dans votre quotidien. Le fait de manger plus équilibré, de boire de l’eau, de faire plus de sport, de surveiller votre poids…

 

Mais se trouver belle tout le temps ce n’est pas renoncer !

Toutes ces actions vous placent dans le processus de perte de poids. Si vous les mettez en œuvre, vous savez que votre état est temporaire. Le fait de retrouver votre poids idéal n’est qu’une question de temps.

Alors pourquoi attendre que ce temps soit passé pour vous apprécier dans le miroir ? Le fait de vous trouver belle avec ces quelques kilos en plus ne veut pas dire que vous ne vous trouverez pas belle lorsque vous les aurez perdus !

Vous n’avez pas à mettre votre estime de vous-même entre parenthèse pour quelques kilos en trop !

Le fait d’acheter des vêtements à votre taille vous permet de continuer à vous trouver jolie même pendant cette phase de transition. Ce n’est pas abdiquer et renoncer à retrouver la ligne !

Si vous ne mettiez pas en place tous ces petits changement, là oui ce serait accepter ce nouveau poids. Mais avoir des vêtements qui vous vont, c’est une façon de vous accompagner avec bienveillance sur ce chemin qui n’est pas toujours très facile !

 

belle au régime, féminité au régime

Photo : Asos

 

…psychologiquement c’est trop dur

Si vous vous reconnaissez dans cette phrase, laissez-moi vous dire un petit secret : PERSONNE ne va regarder les étiquettes de vos vêtements !

Bon, allez, d’accord, en cherchant bien, il peut y avoir 3 personnes susceptibles de regarder vos étiquettes :

  • La vendeuse au moment de l’achat : mais franchement, est-ce vraiment important que cette vendeuse, que vous ne connaissez pas et ne reverrez jamais, ait (peut-être) jeté un coup d’œil sur l’étiquette de votre vêtement ? Si vraiment cela vous met mal à l’aise, vous pouvez acheter en ligne. Vous allez en boutique juste pour essayer. Vous notez les références de l’article et vous le commandez en ligne de chez vous !

 

  • La personne qui fait vos lessives : votre maman, votre conjoint(e), la personne du pressing… Il est possible qu’elle jette un coup d’œil sur les étiquettes pour vérifier les conseils d’entretien. Et il est possible qu’elle tombe sur l’étiquette indiquant la taille… Est-ce que c’est très embêtant ? Si ça l’est, vous découpez l’étiquette et le problème est réglé !

 

  • Votre amoureux : si c’est quelqu’un d’organisé, il ou elle peut être amené à regarder les étiquettes de vos vêtements pour savoir quelle taille acheter pour vous faire un cadeau. Bon, nous sommes d’accord que ce cas de figure est tout de même assez rare. Mais si vous avez cette perle rare chez vous, et si vraiment vous ne voulez pas que cela arrive… comme pour le coup de la lessive : un coup de ciseaux et on n’en parle plus. Et faites passer le message qu’un bijou, une paire de chaussure ou un bon d’achat seraient des cadeaux tout à fait acceptables !

 

Mais QUI regarde vos étiquettes ?

Donc, pour en revenir au postulat du départ : PERSONNE ne regarde les étiquettes de vos vêtements. PERSONNE ne va vous dire « waouh ton jean est une taille 34 et tu rentres dedans, c’est génial ! ». Non ! Non vraiment, je vous assure… Moi aussi je me suis tenu ce type de discours dans ma tête mais il faut bien se rendre à l’évidence : cela relève de la science-fiction !

Ce que les gens voient en revanche, c’est votre allure, votre style. Le fait que vous ayez des vêtements qui tombent bien et qui vous vont parfaitement…

Et alors là, vous prenez le risque de sortir de la fiction, d’entrer dans la réalité et d’entendre des phrases du style « waouh, tu es canon dans ce jean ! ».

 

Dites-moi en commentaire si vous vous êtes reconnue dans cet article. Comment faites-vous pour garder le moral pendant votre régime ?

Enregistrer

Laisser un commentaire 3 commentaires